www.aillet.com

Jean-François Aillet - Sculpteur / Designer - Projets en cours

 

Accueil | Biographie | Sculpture | Design | Actualité | Dossier de presse | Plan de site | Contact

Base de données

 

Journal de Bord

Qui ? | Quoi ? | Où ? | Quand ? | Comment ? | La grande question ? | Stockage | Évènements

Art

Performance

BALTICA ATLANTICA

Présentation

Qui ?

Quoi ?

Où ?

Quand ?

Comment ?

Combien ?

Pourquoi ?

RÉSUMÉ

Royaume-Uni

Allemagne

Russie

Espagne

Pays-Bas

En 2014, l'Astronaute Jean-François Clervoy m'a fait voler ce cube en apesanteur. Depuis, je le fais voyager. Je lui fais faire le tour de l'Europe, à pied, posé sur un déambulateur médical que je pousse devant moi à travers 18 pays. C'est une Performance artistique. Je réalise cette performance dans le cadre d'un projet d'art nommé "Le Solitaire... des marées" pour lequel je m'efforce de faire rassembler 7000 sables de toutes les mers du monde. Parti de MUXIA, Galice, en septembre 2016, je lui fais faire le tour des mers européennes. Je suis arrivé à UPPSALA, en Suède, en Novembre 2018. J'ai mis 2 ans pour aller à pied d'Espagne jusqu'en Suède en longeant la côte. Maintenant, depuis la Scandinavie, je retourne à pied, avec ce cube, jusqu'en Galice en passant par la Finlande, les pays baltes, la Pologne, l'Allemagne, la Tchéquie, l'Autriche etc. Depuis la Mer Baltique, je traverse l'Europe pour rejoindre la Mer Adriatique pour aller jusqu'à Rome. Après, je retourne à MUXIA où je vais offrir ce cube au Sanctuaire de la Vierge de la Barque pour les prochaines générations. Je transporte une offrande.

Je vous en souhaite une agréable découverte. Jean-François Aillet

 

Aidez BALTICA ATLANTICA à avancer

Faire un DON

 

Photos & Vidéos

BEST OF

4 Saisons

Bivouacs

Portraits

Détails

 

Pays & Itinéraire

Cartes

Aller

2016

2017

2018

 

Retour

2019

2020

2021

2022

OpenStreetMap

 

Bâton de Pèlerin

Tour d'Europe à pied

Portraits

CAMINO

DE SANTIAGO

ALLER

RETOUR

2016 / 2022

Espagne

France

Angleterre

France

Belgique

Pays-Bas

Allemagne

Danemark

Norvège

Suède

Finlande

Estonie

Lettonie

Lituanie

Pologne

Allemagne

Tchéquie

Autriche

Italie

Sardaigne

îles Baléares

Espagne

Portugal

Espagne

+ de

22.000 km
à pied

à ce jour

CREDENCIAL

 

Jean-François Aillet

 

BALTICA ATLANTICA

Je fais le tour de l'Europe à pied
pour "Le Solitaire... des marées"
avec un cube qu'un Astronaute
est allé me porter en apesanteur.

 

001

Vivre,
ce si peu de temps
qui nous est accordé face au minéral.
Même en marchant, cela va encore trop vite.

 

Le 30 mai 2014, à Saint-Jacques-de-Compostelle, j'ai officiellement validé un peu plus de 15.000 km parcourus à pied, à travers l'Europe, le long des itinéraires des chemins patrimoniaux.

 

Ces itinéraires sont classés premiers itinéraires culturels européens. Ils sont inscrits au Patrimoine mondial de l'Unesco.

 

Pour avoir marché le long de ces chemins patrimoniaux, en arrivant à Santiago de Compostela, on m'a fait les honneurs au bureau des enregistrements des pèlerins de la Cathédrale où l'on m'a remis, au regard de ma credencial, une Compostela spéciale.

 

 

 

002

Émotion

Parvis de la Cathédrale de Saint-Jacques de Compostelle, en 2008.

 

Après
166 jours de marche

 

En avril 2016, j'ai été contacté par le Recteur de la Cathédrale du Puy-en-Velay qui a découvert cette photo où j'ai été photographié en 2008 en train d'embrasser la Coquille Saint-Jacques devant la Cathédrale de Saint-Jacques-de-Compostelle, à l'issue de 166 jours de marche. Cette photo marquait et immortalisait ma première arrivée à Compostelle.

 

J'étais parti 6 mois plus tôt du sommet du Mont-Saint-Michel après que j'y ai organisé, en 2007, avec les Monuments nationaux,  une rencontre internationale pour un projet d'art que je porte et dont je suis l'Administrateur et le Concepteur : "Le Solitaire... des marées".

 

 

 

003

Devoir de Mémoire

Tranches découpées avec un sable naturel sous marin australien propulsé sous un jet d'eau projeté à 2500 km/h sous une pression de 3500 kg/bar, présentées devant le Fridericianum Museum, en 2007, sur la Friedrichsplatz, durant la Documenta 12.

 

Peace-Action

 

Je m'étais mis en marche, depuis le Mont-Saint-Michel, après avoir perdu, fin 2007, trois de mes amis, en trois semaines, alors que je travaillais sur les finissions de cette oeuvre historiquement compliquée à gérer.

 

Lire cet article ScienceTec. Celui qui me remontait le moral, car j'étais anéanti, à 1000 km de distance, en m'appelant tous les soirs pendant une semaine, après les deux premiers décès, se faisait écraser le dimanche suivant.

 

Il était sportif de haut niveau, cinq fois médaillé, deux fois recordman du monde, Cinéaste diffusé dans 120 pays. Nous étions en train de travailler ensemble sur cette oeuvre "Peace Action" : Devoir de Mémoire.

 

Voir :

Découpe à l'eau

 

 

 

004

Alors,
j'ai pris mes sacs
et je suis allé marcher.

Avant de partir pour Santiago de Compostela, en 2008.

 

Le premier mois,
je pleurais tous les jours.

 

Cela avait provoqué, pour moi, cette première marche vers Compostelle.

 

Que l'on soit croyant ou pas n'était pas la question. J'ai pris mes sacs et je suis parti marcher face aux deuils. Comme un exutoire, le premier mois, je pleurais tous les jours. Mes yeux n'en pouvaient plus de pleurer à n'importe quelle heure de la journée.

 

Au bout du quatrième mois, je marchais 40 à 50 km par jour, avec ces deux sacs sur mes épaules. Je suis allé faire une série spéciale de prélèvements, pour "Le Solitaire... des marée", le long de la façade maritime.

 

 

 

005

Il y a les vivants, les morts,
et ceux qui scrutent la mer.

Île d'Aix, en 2008.

 

Mémoire et éternité et les hommes
aux frontières de l'Espace
et du Temps.

 

Auteur du "Solitaire... des marées", travaillant sur un projet polytechnique et pluridisciplinaire, fondamentalement maritime, m'intéressant à ce matériau maritime qu'est le sable, j'avais "mis à profit" cette marche maritime pour aller voir les Gens de mers, en parcourant le chemin le plus long que l'on puisse faire en partant du Mont-Saint-Michel pour aller jusqu'à Saint-Jacques-de-Compostelle.

 

Porteur d'un projet maritime, je suis passé par la côte pour demander aux Gens de mers de me dire leur mémoire face au vieillissement, face à la mort. Poussière, tu n'es que poussière et tu redeviendras poussière. Je suis allé voir cette matière sur le terrain. Rien ne vaut le terrain.

 

 

 

006

Carnets Moleskine

Carnets_Moleskine_010

 Mes carnets Moleskine
remplis et tamponnés sont classés au Patrimoine.

 

Consultables
au Musée des Pèlerins
de la Cathédrale du Puy-en-Velay

 

Au cours de ces 166 jours de marche, en 2008, j'ai rempli ces cinq carnets Moleskine tamponnés et signés par les Mairies, les Écoles, les Capitaineries, les SNSM, les derniers Gardiens de Phares, les gens que je suis passé voir, etc.

 

Pour remercier le Père Emmanuel Gobilliard, alors Recteur de la Cathédrale du Puy-en-Velay, d'avoir choisi cette photo où je suis en train d'embrasser la Coquille Saint-Jacques à mon arrivée à Santiago de Compostela en 2008, en 2016, j'ai offert à l'Église ainsi qu'au Musée des Pèlerins du Puy-en-Velay, mes cinq carnets Moleskine et mes deux pieds en bronze, humbles symboles et reliques de mes 15.000 km parcourus en simple marcheur-pèlerin.

 

 

 

007

Mes pieds en bronze...
Dans la vie, c'est bien de savoir
où on met les pieds !!!

Pieds_Bronze_012

Mes deux pieds en bronze m'ont été offerts pour mes premiers 5.000 km et mes premiers 15.000 km à pied. Comme je n'ai pas un ego surdimensionné et que j'en avais mare de les voir sur la table de chevet à la tête de mon lit, je les ai offert au Musée des Pèlerins de la Cathédrale du Puy-en-Velay.

 

Une entrée au Musée
en pièces détachées !!!

 

C'est le Père Emmanuel Gobilliard qui a, lui-même, choisi cette photo pour illustrer le Cénotaphe multimédia du Musée des Pèlerins de la Cathédrale du Puy-en-Velay pour la commémoration et les cérémonies du dernier Jubilé de ce siècle, le prochain étant en 2157.

 

Il m'a téléphoné un matin pour savoir qui était la personne sur cette photo. Il se trouvait que c'était moi. Nous nous sommes parlés. Il m'a fait venir au Musée et je me suis retrouvé au Musée.

 

 

 

008

Prélèvement international de matière première.

Série spéciale lusitanienne le long de la Voie romaine militaire XIX, après Fatima.

S0849_104

Prélèvement d'un sable pour "Le Solitaire... des marées"
le long du Camino de Fatima.

 

Il y a
les sables que je fais prélever
et il y a ceux que je vais chercher
moi-même à pied.

 

Je fais partie de ces gens que l'on appelle des "Grands marcheurs". Nous sommes une petite minorité sur cette planète. J'appartiens à cette catégorie, en toute simplicité, en toute humilité, comme il y a des "Grands navigateurs", des "Grands alpinistes", etc.

Il y a les vivants, les morts, et ceux qui vont sur la mer... Depuis l'adolescence, tous les jours, je marche 10 km pour mon hygiène de vie, par tous les temps, qu'il pleuve, qu'il neige, qu'il vente.

 

Quand je vais chercher des sables, je les rapporte tout naturellement à dos d'homme.

 

 

 

009

Mon passeport de marcheur

Il a été présenté au Musée des Pèlerins, au Puy-en-Velay, en 2016

 

C'est un carnet de tampons.
Il atteste officiellement de toutes mes étapes.
Il a été présenté pendant 6 mois au Musée des Pèlerins de la Cathédrale du Puy-en-Velay
à l'occasion du dernier Jubilée de ce siècle.

 

Je possède un Passeport de Pèlerin, une Credencial ou Créanciale, qui, semble-t-il, est hors norme.

 

C'est ce que l'on m'a fait comprendre et expliqué quand j'ai présenté la première fois ce document devant le bureau des enregistrements des pèlerins à Compostelle.

 

Là, ils m'ont dit : "Monsieur, votre document est tellement précieux que sa place doit être dans un Musée". Ce document a été exposé et présenté pour la première fois au public, pendant six mois, au Musée des Pèlerins de la Cathédrale du Puy-en-Velay, dans une vitrine sécurisée qui a été spécialement conçue pour recevoir mes offrandes, à l'occasion du Jubilé 2016.

 

Pour me remercier de mes offrandes faites à l'Église, quand je suis allé rechercher mon Passeport de Pèlerin pour finir de le faire tamponner pour "BALTICA ATLANTICA", j'ai reçu un tissus symbolique de la part de la Cathédrale du Puy-en-Velay.

 

La Cathédrale du Puy-en-Velay m'a offert, à l'occasion de ce Jubilé 2016, la même  écharpe que celle qui a été offerte au Pape François. Je n'en demandais pas tant, je ne demandais rien en retour.

 

 

 

010

MUXIA,
point de départ de
BALTICA ATLANTICA

IMG_20161001_231736

Parvis du Sanctuaire de la Vierge de la Barque, à MUXIA, en 2016.

 

Je suis parti depuis depuis l'océan Atlantique, depuis le Sanctuaire de la Vierge de la Barque.

 

Pour faire honneur à mes 55 ans, je me suis remis en marche depuis la Galice, cette fois depuis MUXIA, pour aller faire le tour des mers européennes à pied, dans le sens des aiguilles d'une montre, avec ce déambulateur médical suédois, nommé : VELOPED.

 

Je suis reparti depuis la Porte du Sanctuaire de la Vierge de la Barque qui, à Muxia, marque la fin de tous les chemins patrimoniaux européens, la "Fin da Ruta Xacobea", pour aller faire le retour des Chemins de Saint-Jacques.

 

Si aller jusqu'à Saint-Jacques de Compostelle est une chose,
au Moyen-âge, il fallait bien rentrer à pied. Les pèlerins repartaient marcher à revers vers toute l'Europe.

 

 

C'est quoi le retour ?
De quoi ça parle ?

 

Auteur d'un projet maritime, j'ai pris la décision de partir de cet endroit hautement symbolique, depuis les pierres sacrées de la Costa da Morte, les fameuses "Piedras Sagradas da Costa da Morte", les pierres sacrées de la cote de la mort.

 

J'ai pris la décision de me remettre en marche depuis cet endroit pour aller marcher, à revers, un itinéraire des chemins patrimoniaux européens pour aller jusqu'à Stockholm et jusqu'au pied de la Cathédrale de Uppsala, lieu où reposent les parents de Sainte-Brigitte, Patronne de la Suède, Patronne de l'Europe, mais aussi, Patronne des Pèlerins, pour y amener un objet symbolique : ce cube.

 

 

 

011

Cube
porté en apesanteur

L'Astronaute Jean-François Clervoy
évoluant avec le cube en apesanteur.

 

C'est quoi ce cube ?

 

Je me suis remis en marche, cette fois avec un déambulateur médical VELOPED, pour aller charger ce cube à Bordeaux, pour l'amener, à pied, à Muxia, au pied des "Piedras Sagradas".

 

C'est un cube que j'ai assemblé pour "Le Solitaire... des marées". Il contient 1000 microtubes remplis de 1000 échantillons de 1000 sables qui m'ont été envoyé de 1000 plages différentes de toute la planète.

 

En 2014, l'Astronaute Jean-François Clervoy m'a fait l'immense honneur d'aller me le faire voler en apesanteur, dans le cadre de la 110e Mission Novespace des vols paraboliques, à l'occasion des Missions de l'Agence aérospatiale européenne.

 

Maintenant, avant d'amener ce cube à Muxia, je m'en vais lui faire faire le tour de l'Europe à pied pour tout simplement le montrer et l'exposer.

 

C'est là tout l'objet et toute la raison d'être de BALTICA ATLANTICA.

 

C'est une exposition itinérante. C'est la raison pour laquelle je me déplace avec ce déambulateur médical suédois nommé VELOPED. Ce cube pèse 17 kg et comme je ne suis pas un sherpa, ce déambulateur médical s'est avéré être le moyen de transport idéal pour aller à la rencontre des gens.

 

 

 

012

Bordeaux

 

Apport du cube à l'Astronaute Jean-François Clervoy, en 2014.

 

Cube rempli de 1000 microtubes de sables

 

Novespace

 

En 2014, je suis allé remettre ce cube à l'Astronaute Jean-François Clervoy sur le tarmac militaire de Novespace.

 

Ce cube de 50 cm X 50 cm X 50 cm, d'un poids de 17 kg, contient 1000 microtubes cryogéniques remplis de 1000 prélèvements de sables qui m'ont été envoyés au cours des 10 dernières années en provenance de toute la planète pour le projet "Le Solitaire... des marées".

 

1200 personnes à travers le monde ont pris part à ce projet. Plus de 50 de ces personnes sont aujourd'hui décédées. J'ai connu toutes ces personnes. L'Astronaute Jean-François Clervoy m'a fait l'immense honneur d'aller faire voler leurs sables en apesanteur.

 

 

 

013

En chemin
avec le cube

20170623_160457

Brest, avec l'équipage du bateau des Phares et Balises "l'Armorique".

 

Pour
dire
MERCI

 

J'entreprends cette nouvelle marche, avec ce cube, pour aller dire MERCI, de cette façon, à toutes ces personnes, à leurs familles, à leurs enfants, à leurs ami(e)s, à leurs collègues et à leurs proches, pour leurs exprimer toute ma gratitude et tout mon respect.

 

 

 

014

MDRS 43

Alain Souchier, Anne Pacros, Pierre Brulhet, Olivier Walter, Jeremie Geoffray, station spatiale, entrainement MDRS, sable de desert, MDRS 43

Équipe de la MDRS 43

 

Prélèvement du sable N° 0096

 

J'entreprends cette marche pour remercier toute l'équipe de la MDRS 43 qui m'a prélevé son sable en situation d'entraînement au pied de la Station spatiale martienne d'entraînement pour le projet Mars.

 

 

 

015

Astronaute américain d'Apollo 16

0660

L'Astronaute américain Charlie Duke et sa femme Dottie Duke

 

Prélèvement du sable N° 0660

J'entreprends cette marche pour remercie l'Astronaute américain Charlie Duke, de la Mission Apollo 16, l'un des dix Astronautes encore vivants à avoir marché sur la Lune, qui m'a fait l'immense honneur, à l'âge de 80 ans, de me prélever deux sables avec sa femme Dottie Duke, à l'initiative du Dr. Cécile Gaspar.

 

 

 

016

Collaborateur de Théodore Monod

0777

Jean Fabre, Géologue, collaborateur de Théodore Monod.

 

Prélèvement du sable N° 0777

J'entreprends cette marche pour remercier Jean Fabre, Géologue et collaborateur de Théodore Monod, qui m'a fait l'immense honneur, à l'âge de 88 ans, de me prélever un sable avec sa fille Dominique Fabre et donné deux photos inédites de ses méharées avec Théodore Monod.

 

 

 

017

NOVESPACE

0500

L'Astronaute Jean-François Clervoy
avec le Neurophysiologiste Stéphane Besnard

 

Prélèvement du sable N° 0500

 

J'entreprends cette marche pour remercier l'Astronaute Jean-François Clervoy qui m'a fait l'immense honneur d'aller me porter en apesanteur avec son frère jumeau Patrick Clervoy, Psychiatre militaire, et le Neurophysiologiste Stéphane Besnard, le 500e sable qui a été prélevé par la Biologiste Cécile Gaspard.

 

 

 

018

Neurophysiologiste Stéphane Besnard

Stéphane Besnard et Jean-François Clervoy à NOVESPACE

 

L'homme qui a fourni les microtubes

J'entreprends cette marche pour remercier le Neurophysiologiste Stéphane Besnard, qui m'a fait l'immense honneur de m'offrir 7000 microtubes cryogéniques pour recevoir les 7000 sables attendus.

 

 

 

019

Matière extra-terrestre

1000

Jean-Baptiste Renard, Physicien.

 

Prélèvement du sable N° 1000

 

J'entreprends cette marche pour remercier le Physicien Jean-Baptiste Renard, Spécialiste des poussières stellaires et cométaires, qui m'a fait l'immense honneur de me réaliser le 1000e prélèvement dans son Laboratoire Cnrs, dans le cadre de ses recherches : une météorite broyée tombée aux USA à la fin du XIXe siècle.

 

 

 

020

1000 portraits
1000 sables et plus...

 

Fresque des premiers portraits
(Je dispose actuellement  de 1662 sable et 1662 portraits).

 

Je réalise
un Work in progress
ou, en d'autres termes, une
Performance artistique.

 

J'entreprends cette marche pour remercier Francis Vallat, Isabelle Tisserand, Fanny Gardan, Anne-Cécile Grappy, Charles et Michèle Cagniard, Monique et Michel Breuil, Pierre-Emmanuel Muller, Sylvain Sauvage, Jeannine et Louis Aillet, Catherine et Yves Dallet, Nathalie et Daniel Duret, Brigitte Aillet, Béatrice et Alain Lelarge, Stéphane Aillet, Damien Savary, Erika Kramer, Victor Grillo, Joël Hubaut, Bob Lens, Rüdiger Axel Westphal, Christian Lambert, Frédéric Le bousse, Mikaël Masson et Yannig, Swann et Fannie Masson, Olivier Grandvaux, Raphaël Parejo-Coudert, Nicolas Simonnet, Valérie et Jean-Michel Delambre, Tym, Nathalie Paul, Caroline Secq, Christophe Antoine, Éric Demy, Anne Robe, mes soeurs et mon frère et leurs familles, etc., plus de 1200 personnes. Je ne peux pas nommer tout le monde, là, mais sachez que vous êtes toutes et tous dans mon coeur. Voir :  Work in Progress

 

 

 

021

Départ pour
BALTICA ATLANTICA

IMG_20160919_141125

Aéroport de Paris-Charles-de-Gaulle, en 2016.

 

Plus de 50 kg de matériel dans la soute.

 

Le 19 septembre 2016, j'ai pris un avion à Paris, qui m'a fait atterrir à Santiago de Compostela avec ce déambulateur médical VELOPED qui m'a été offert par le PDG de la société suédoise TRIONIC.

 

 

 

022

Océan Atlantique

IMG_20160929_180556

Face à l'océan Atlantique,
devant le Sanctuaire de la Vierge de la Barque, à MUXIA, en 2016.

 

Avant de remonter
vers la Mer Baltique.

 

Je suis allé fêter, à pied, mes 55 ans à Muxia face à l'océan.

 

Puis, je suis reparti de Muxia en passant par le Camino del Norte pour revenir à Bordeaux.

 

J'ai chargé le cube à Bordeaux et, depuis Bordeaux, je me suis remis en marche avec le cube pour aller avec jusqu'à Stockholm puis jusqu'à Uppsala, en longeant la côte.

 

Je me suis mis en marche pour aller présenter et expliquer le projet "Le Solitaire... des marées" en Europe.

 

Après la Suède, je vais marcher progressivement jusqu'en Europe centrale en passant par les trois petits pays baltes, pour aller rejoindre la mer Adriatique et apporter ce cube jusqu'au Vatican. Après quoi je vais l'emmener jusqu'à la Cathédrale de Saint-Jacques de Compostelle puis jusqu'au Sanctuaire de la Vierge de la Barque, à Muxia, en passant au préalable par la Sardaigne et les îles Baléares pour rentrer en Espagne par Valencia, Madrid, Salamanca et, au final, apporter le cube à Muxia.

 

A l'issue de cette marche, je vais faire remettre, à Muxia, un trophée au Physicien Jean-Baptiste Renard, médaillé d'or de la Nasa, pour remercier, de cette façon, les 1000 premiers prélèvements contenus dans ce cube.

 

L'intention générale est de faire venir 7000 sables et 7000 portraits pour le projet "Le Solitaire... des marées".

 

 

 

023

En chemin
à Saint-Estèphe

IMG_20170212_193842_374

Entrée dans le village de Saint-Estèphe, en 2016.

 

De lieux en lieux

 

Ce premier cube que je transporte est une offrande.

 

Je ne m'en vais ni marcher en vacances ni me promener. Je m'en vais simplement faire mon travail de Sculpteur pour communiquer un projet que je souhaite mettre en oeuvre.

 

La fonction de tout artiste est de pouvoir montrer librement son travail. C'est ce que je fais, sous cette forme de Performance artistique et d'exposition itinérante.

 

 

 

024

Dossier Médicis

Mon dossier de candidature pour la Villa Médicis, en 2001.

 

Étapes après étapes

 

J'ai d'abord posé sur la table un Dossier Médicis.

 

 

 

025

Mont-Saint-Michel

 

Cellier de l'Abbaye du Mont-Saint-Michel, en 2007

 

Première rencontre
autour des 100 premiers portraits
et des 100 premiers sables.

 

J'ai, ensuite, posé sur la table
une rencontre internationale
au sommet du Mont-Saint-Michel
avec les Monuments nationaux.

 

 

 

026

Tour de magie

Jean-Francois Clervoy Cube Apesanteur 2014 - 11

L'Astronaute Jean-François Clervoy
évoluant avec le cube en apesanteur à bord de NOVESPACE.

 

Un cube qui a sa propre énergie.

 

J'ai, après, posé sur la table
ce cube porté en apesanteur par un Astronaute,
contenant deux sables d'un homme
qui est allé marcher
sur la Lune.

 

 

 

027

Offrandes

Carnets_Moleskine_001 Carnets_Moleskine_002 Carnets_Moleskine_003 Carnets_Moleskine_004

Pieds_Bronze_007 Pieds_Bronze_012 Pieds_Bronze_014 Pieds_Bronze_001

Au Musée des Pèlerins du Puy-en-Velay

 

Il faut donner pour recevoir.

 

J'ai posé sur la table
cinq carnets Moleskine et deux pieds en bronze
que j'ai offert au Patrimoine, pour les générations futures.

 

 

 

028

Bilbao
Émission Radio Euskadi

JFA_Radio-Euskadi-6

Reçu dans l'émission La Casa de la PALABRA
par le Journaliste de Radio Roger Blasco, fin 2016.

 

Pays Basque espagnol
20 minutes de Radio.

 

Partout où je passe, je suis reçu avec un immense respect.

 

Les espagnols m'ont fait faire 6 pleines pages dans les journaux, les français ont fait la même chose.

 

Je transporte maintenant ce cube avec l'intention d'aller le montrer en Europe, avec le livre du "Solitaire... des marées".

 

Mon intention est d'inviter des journalistes européens, de différentes sensibilités culturelles, pour leurs demander de m'aider à présenter ce projet pour lequel je cherche à présent à rassembler la finance nécessaire pour que je puisse entreprendre ce projet.

 

 

 

029

Préparation du VELOPED

Preparation_Baltica_Atlantica_0513

Soudure transgénérationnelle
avec mon père lors de la préparation du VELOPED, en 2016.

 

Adaptation

 

C'est pour cette raison que j'entreprends
cette marche intitulée : "BALTICA ATLANTICA",
de la Baltique à l'Atlantique.

Je suis parti le 19 septembre 2016, en mode pèlerin.

C'est à dire sans argent. J'ai préparé ce déambulateur médical suédois, qui m'a été offert par la société suédoise Trionic, avec l'aide de mon papa, Louis Aillet, âgé de 87 ans, deux fois opéré du coeur, opérations invasives, dont la deuxième à l'âge de 86 ans.

Ensemble, nous avons préparé ce VELOPED
pour l'adapter au portage du cube.

 

 

 

030

L'Histoire
des trois petits cochons
et du grand méchant loup.

 

Si vous avez envie de m'aider durant de cette marche qui va s'étaler sur trois à quatre années à travers l'Europe, vous pouvez le faire ici.

 

Je ne vous demande pas l'aumône. Le fait est que, seul, je ne peux tout simplement pas financer cette longue marche. Trois ans de marche, à raison de 1000 euros par mois, ça fait plus de 30.000 euros.

 

1 euro + 1 euro versé dans ce cochon, pièces après pièces, chaque don versé m'aide à pousser ce déambulateur médical sans vous ruiner.

 

Faites un DON

 

 

Je vous montre, ici, quelques-uns de mes Bivouacs. Vous constatez que ce n'est pas le grand luxe tous les soirs. Mais, au moins, je transporte ce cube, la tête haute, avec respect et avec dignité.

 

Pour me suivre au quotidien, vous pouvez le faire à partir de mes interfaces Web et sur les réseaux sociaux.

 

Sur les réseaux sociaux, faites appel à vos ami(e)s pour m'aidez à faire déborder cette tirelire. Groupez-vous ! Seul, on ne peut pas faire grand chose. En équipe, la magie peut opérer.

 

Je ne vous promets rien en retour. Je vous demande juste de m'aider à faire voyager ce cube jusqu'à sa destination. Ensuite, il appartiendra à tout le monde pour l'éternité et vous aurez contribué à ce patrimoine.

 

 

 

031

Mon bâton de pèlerin

IMG_20170424_160830_652

Regardez bien cette photo.
Regardez-les bien tenir mon bâton.

 

C'est quoi,
ce bâton de pèlerin ?

 

Depuis le début de l'Humanité, les hommes n'ont eu de cesse de se mettre en marche. Si vous relevez la tête et si vous regardez sur tous les frontons de nos églises et de nos Cathédrales, vous y verrez des hommes sculptés dans la pierre portant des bâtons de pèlerins.

 

Je porte un de ces bâtons. Humblement, sans prétention aucune, je m'en vais montrer mon bâton de pèlerin, cet ambassadeur.

 

Regardez cette photo ci-dessus. Je ne leurs avais rien demandé. Nous nous sommes croisés moins de trois minutes. Au bout de la première minute, ils ont glissé 90 € dans ma tirelire alors que je n'avais rien demandé.

 

10 €, 5 €, 20€, 50 €, c'est de cette façon que se finance cette marche. Je ne m'enrichi pas. Je suis tous les jours dehors. Je dors dehors. C'est de cette façon que se finance cette marche, grâce à vos dons.

 

 

 

032

Phares & Balises

20170217_122652

Navigation du cube

 

Balisage

Je le fais avec ce "vaisseau spécial"
pour le voyage d'une nouvelle espèce...,
avec ce déambulateur médical suédois : un VELOPED.

 

 

 

033

Une démarche...

0723

Loic Trupel et Jean Goachet

 

Prélèvement du sable N° 0723

Pour la jeune génération (moi, ma vie est remplie, je n'ai strictement plus rien à prouver) :

 

J'ai envie de lui dire qu'on ne doit pas faire les choses pour se prouver quelque chose. On doit faire les choses pour les autres, pas pour soi.
Ce que je fais, je le fais dans la stricte et dans la plus pure tradition du Moyen-âge et des bâtisseurs de Cathédrales. Je le fais en mode pèlerin, de la façon la plus humble. En vivant en dessous du seuil de pauvreté.

 

Je le fais avec ce déambulateur médical pour faire honneur à ces deux-là qui ont su prendre le temps de descendre de leurs fauteuils roulants et de ramper pour aller me prélever du sable.

 

Eux, ils ne peuvent plus aller marcher : Grande leçon d'humilité.

 

Quoi que puissent être vos croyances ou pas. Quoi que soit votre métier. Quoi que soient vos occupations. Si j'ai un conseil à vous donner : N'attendez pas la retraite pour aller un jour jusqu'à Santiago de Compostela. Allez-y maintenant, pendant que vous êtes encore en forme, tant cela aura une incidence sur tout le reste de votre vie et sur votre rapport aux autres. C'est là tout le mal que je vous souhaite.

 

 

 

034

Arrivé de l'île de Pâques

Damien Savary

Damien Savary, île de Pâques

 

Prélèvement du sable N° 0027

Maintenant, ce n'est pas tout cela, mais j'ai un cube à faire voyager sur ce "vaisseau spécial", pour ce voyage d'une nouvelle espèce... en me bougeant le cube... (!!!)

 

J'adresse une pensée spéciale à mon ami Damien Savary, que je salue au passage, qui est l'un des premiers à m'avoir envoyé son sable et son portrait, du sable qu'il est allé me prélever au pied de ces statues sur l'île de Pâques.

 

Durant ma marche, vous pouvez continuer à m'envoyer vos sables et vos photos
à l'attention de :

Jean-François Aillet
Sculpteur / Designer industriel / Marcheur-Pèlerin
Hospitalier des Amis de Saint-Jacques
Prélèvement international de matière première
pour "Le Solitaire... des marées"
10, Allée des Tilleuls
14860 Amfréville
France.

 

Merci à eux pour leurs participations.

Quelques Portraits & Rencontres

 

Credencial de BALTICA ATLANTICA

 

 

Océan Atlantique

Mer Cantabrique

Mer d'Iroise

Manche

Mer du Nord

Ijsselmeer

Mer des Wadden

Mer Baltique

Cattégat

Skagerrak

Oslofjord

Mer Baltique

Mer d'Aland

Golfe de Botnie

Mer Baltique

Mer Adriatique

Mer Tyrrhénienne

Mer Méditerranée

Mer de Sardaigne

Océan Atlantique

MOYEN DE TRANSPORT

VELOPED

Tour d'Europe à pied

Introduction

Itinéraire

Archives

PRÉSENTATION

ÉTAPES

CUBE

Accueil

Qui ?

Quoi ?

Où ?

Quand ?

Comment ?

Combien ?

Pourquoi ?

Lettre ouverte

Cartes

Étapes 2016

Étapes 2017

Étapes 2018

Étapes 2019

Étapes 2020

Étapes 2021

Étapes 2022

Cube

Fabrication (vidéo)

Remplissage (vidéos)

Apport à NOVESPACE

Explication (vidéo)***

Apesanteur (vidéo)***

RÉSEAUX SOCIAUX

TAMPONS

DÉAMBULATEUR

Jean-François Aillet

Baltica Atlantica

Instagram

 

PARTENAIRES

Partenaires

Credencial

 

PHOTOS & VIDEOS

BEST OF

4 Saisons

Bivouacs

Portraits

Détails

 

VELOPED

Réception

Essais (Cotentin)

Essais (Pegasus)

Essais (DDay)

Prise en main (Vidéos)

Modifications

Accastillage

 

CAMINO DE SANTIAGO

Tour d'Europe à pied

en solo sans assistance

ALLER / RETOUR

Espagne - France - Angleterre - France - Belgique - Pays-Bas

Allemagne - Danemark - Norvège - Suède - Finlande

Estonie - Lettonie - Lituanie - Pologne - Allemagne

Tchéquie - Autriche - Italie - Sardaigne

îles Baléares - Espagne - Portugal - Espagne

+ de 22.000 km à pied

à ce jour

CREDENCIAL

Réseaux sociaux

Jean-François Aillet

Baltica Atlantica

Instagram

 

 

 

 

 

 

 

 

Aidez BALTICA ATLANTICA à avancer Faire un DON

 

La conception,
le design, l'administration,
le traitement numérique
des pages de ce site web,
tout est conçu et géré au quotidien par JFA
depuis 1998.

© Les oeuvres présentes
sur aillet.com sont soumises
aux dispositions des différentes
législations nationales et internationales sur la protection des droits d'auteurs. Toute reproduction ou utilisation est interdite sans autorisation écrite de l'auteur.
 

Précédentes marches

Archives + de 22.000 km à pied à ce jour CREDENCIAL

2008

2009

2010

2011

2012

2013

2014 (A)

2014 (B)

2015

2016

2017

2018

2019

2020

2021

2022

2023

2024

2025

2026

Prélèvement international de matière première

Intention : Faire rassembler le plus rapidement possible, par 7000 personnes à travers toutes la planète, 7000 sables de toutes les mers du monde afin de faire venir la silice nécessaire pour réaliser le diamant destiné à aller coiffer le projet "Le Solitaire... des marées" et concevoir une place publique destinée à rassembler les sables de toutes les mers du monde autour de ce projet.