www.aillet.com

Jean-François Aillet - Sculpteur / Designer - Projets en cours

Accueil | Biographie | Sculpture | Design | Actualité | Dossier de presse | Plan de site | Contact

Base de données

 

Journal de Bord

Qui ? | Quoi ? | Où ? | Quand ? | Comment ? | La grande question ? | Stockage | Évènements

BALTICA ATLANTICA

01 02 03 04 05 06 07 08 09 10

11 12 13 14 15 16 17 18 19 20

21 22 23 24 25 26 27 28 29 30

31 32 33 34 35 36 37 38 39 40

41 42 43 44 45 46 47 48 49 50

51 52 53 54 55 56 57 58 59 60

61 62 63 64 65 66 67 68 69 70

Répartition géographique
des prélèvements

"Le Solitaire... des marées"

C'est quoi ce projet ?

 

BALTICA
ATLANTICA

 

 

 

 

 

 

 

Traductions

Allemagne Royaume-Uni Russie Espagne Pays-Bas

 

 

Tour d'Europe à pied

 

Quand ?

PRÉSENTATION

10 octobre 2016 Voir Album Photos

Avant de partir, je suis allé saluer les fameuses "PIEDRAS SAGRADAS",
les pierres sacrées de la Côte de la Mort puis je me suis mis en marche.

Il faut partir pour revenir.
Il faut se perdre pour se retrouver.
Si on sait dire quand ça commence,
on sait rarement dire à l'avance
quand ça va se terminer.

En toute aventure, il y a cette part de mystère sans quoi ce ne serait pas des aventures.

Ce que je sais dire est que ce n'est ni une compétition ni un marathon ni un record à battre. J'ai un cube à faire voyager. Je me suis fixé des objectifs. Ces objectifs ne sont pas une équation linéaire sur une échelle temps.

Il y a plusieurs variables et des curseurs qui évoluent, s'adaptent et se régulent entre eux comme sur un equalizer musical.

J'ai fixé le point de départ et le point d'arrivée. Il se trouve que le point de départ est le même que le point d'arrivée.

Entre ces deux points, ce cube que je transporte a son propre espace-temps et sa propre énergie. Il détermine et influence de lui-même cette marche en fonction des rencontres, selon les lieux. Je ne suis que le chauffeur de ce cube.

Je ne contrôle en rien cet espace-temps. Face à cela, j'ai tout mon temps.

Je sais seulement dire avec certitude que j'ai commencé cette marche à MUXIA le 10 octobre 2016.

 

2016

 

Le 16 septembre 2016, j'ai décollé de l'aéroport de Roissy Charles de Gaule. J'ai atterri à l'aéroport de Santiago de Compostela le même jour. Voir Album Photos

Le soir même, je me suis mis en marche depuis l'aéroport de Santiago pour aller à pied jusqu'à MUXIA.

Le 26 septembre 2016, je suis arrivé à MUXIA où, pendant 15 jours, je me suis préparé mentalement à l'Auberge des Pèlerins "BELA MUXIA" avec ces deux-là, que je salue au passage, qui n'en sont pas à leurs premiers chemins, moi non plus d'ailleurs. A ma gauche, ce vénézuelien de 79 ans qui a parcouru plus de 7 fois le Camino Frances. A ma droite, ce jeune italien qui connaît tous les chemins par coeur.

Ensemble, nous avons effectué un dernier brainstorming avant qu'ils me mettent sur le starting-block en me donnant un tape sur l'épaule et c'est parti pour aller faire le tour de l'Europe à pied.

Le 10 octobre 2016, je suis reparti de MUXIA, après être allé y fêter, à pied, mon anniversaire pour mes 55 ans.  Voir Album Photos

Je suis revenu de Muxia, à vide, avec le déambulateur médical VELOPED, en longeant la côte par le Camino del Norte et par la Voie de Soulac, jusqu'à Bordeaux pour y charger le cube.  Voir Album Photos

Le 31 octobre 2016, j'étais à Luarca. Voir Album Photos

Le 30 novembre 2016, j'étais à Portugalete. Voir Album Photos

Le 31 décembre 2016, j'étais à Guéthary. Voir Album Photos

 

2017

 

Le 1 janvier 2017, j'étais à Urrugne. Voir Album Photos

Le 25 janvier 2017, je suis arrivé à Bordeaux. Voir Album Photos

Le 31 janvier 2017, j'ai fabriqué ma Credencial. Voir Album Photos

Le 3 février 2017, nous avons préparé le VELOPED pour le portage du cube.

Le 6 février 2017, je suis reparti de Bordeaux avec le cube 7, en longeant la façade maritime atlantique jusqu'à Camaret-sur-Mer. Voir Album Photos

Le 28 février 2017, j'étais à La Rochelle. Voir Album Photos

Le 31 mars 2017, j'étais sur l'île d'Yeu. Voir Album Photos

Le 30 avril 2017, j'étais à Etel. Voir Album Photos

Le 31 mai 2017, j'étais à Crozon. Voir Album Photos

Le 1 juin 2017, je suis arrivé à Camaret-sur-Mer où j'ai embarqué pour l'île de Molène pour une escale technique jusqu'au 22 juin 2017. Voir Album Photos

Le 22 juin 2017, j'ai débarqué au Conquet où j'ai quitté l'Armor pour entrer progressivement dans l'Argoat. Voir Album Photos

Le 28 juin 2017, j'étais au Mont-Saint-Michel de Braspart. Voir Album Photos

A partir du Mont-Saint-Michel de Braspart, j'ai traversé les Monts d'Arrée.

Le 4 juillet 2017, je suis arrivé à Morlaix. Voir Album Photos

Le 14 juillet 2017, j'étais à la Vallée des Saints. Voir Album Photos

Le 29 juillet 2017, je suis arrivé au Mont-Saint-Michel. Voir Album Photos

Le 1 août 2017, j'étais à Granville. Voir Album Photos

Le 13 août 2017, j'étais à Pegasus Bridge. Voir Album Photos

 

 Voir la traversée du Mont-Saint-Michel

Vidéo En chemin avec le Veloped

2018

 

BALTICA ATLANTICA / C'est exactement comme en navigation, il faut vraiment savoir refaire le point régulièrement pour corriger la dérive afin de savoir garder le cap, sans quoi on peut vite se laisser aller à la croisée des chemins et se laisser séduire.

Plan sur la comète de l'Euro Velo Route. Ce sera donc la EV4 + EV12 + EV3 + EV10. En partant au début du printemps, après avoir écouté les Sirènes hivernales qui me tentaient de me laisser séduire par le Chemin des Navigateurs au Québec, j'ai décidé de reporter et de différer sinon je ne vais jamais y arriver.

En repartant début avril 2018, je devrais pouvoir arriver à STOCKHOLM au milieu de l'automne 2018, en passant voir tout de même l'incontournable petite sirène de Copenhague au passage. Bon, cette fois, c'est décidé, la route est tracée pour remonter vers l'Europe du Nord via l'Euro Velo Route.

Pour moi, maintenant, c'est plat jusqu'à STOCKHOLM. Je vais pouvoir pousser le VELOPED en toute sécurité en faisant une moyenne de 6 km/h en longeant la façade maritime.

Jusqu'ici, ça va. Je remets les voiles début avril pour aller photographier l'Épisode 2 de BALTICA ATLANTICA après avoir reçu l'Album-Photos de l'Épisode 1. En tout, j'ai prévu 4 Albums. Le premier est bouclé.

Aujourd'hui, j'ai hâte de repartir.

 

Madame, Monsieur,

 

L’OBJET : Tour d’Europe à pied nommé « BALTICA ATLANTICA ». 15.000 km à travers 17 pays, au rythme de la marche, en poussant un déambulateur médical de fabrication suédoise sur lequel je présente un cube qu’un Astronaute m’a porté en apesanteur.

 

LES FAITS : Sculpteur et Marcheur, je suis l’auteur d’un projet artistique international nommé « Le Solitaire… des marées ». Pour ce projet, je fais prélever 7000 sables de toutes les mers du monde en vue de constituer une bibliothèque patrimoniale pour les générations futurs. J’en suis à 1650 sables qui m’ont été prélevé tout autour de la planète.

 

En 2007, les Monuments nationaux m’ont mis à disposition le Mont-Saint-Michel où j’ai organisé la première rencontre internationale spéciale « Le Solitaire… des marées » pour faire honneur au centième prélèvement arrivé.

 

En 2014, j’ai remis un cube (50 cm X 50 cm X50 cm) de 25 kg à l’Astronaute Jean-François CLERVOY. Ce cube est rempli de 1000 microtubes cryogéniques, offerts par Stéphane Besnard, contenant 1000 échantillons des 1000 premiers sables arrivés.

 

Dans le cadre de la 111e Mission de l’Agence aérospatiale européenne des vols paraboliques Zéro-G de NOVESPACE, recréant la gravité lunaire et martienne, l’Astronaute Jean-François CLERVOY m’a fait l’immense honneur de me faire voler ce cube en apesanteur.

 

En 2016, un PDG suédois m’a équipé d’un déambulateur médical nommé « VELOPED », non pas parce que je suis handicapé mais pour me permettre de faire maintenant voyager ce cube en lui faisant faire à pied le tour des mers européennes.

 

Marcheur, je fais partie des Grands marcheurs. On m’a fait les honneurs à Saint-Jacques de Compostelle pour avoir marché un peu plus de 18.500 km le long des chemins patrimoniaux européens.

 

En 2016, à l’occasion du dernier Jubilée de ce siècle, on m’a officiellement fait entrer au Musée des Pèlerins de la Cathédrale du Puy-en-Velay où mes archives et mes carnets Moleskine ont été enregistrés et classés au Patrimoine.

 

Le 19 septembre 2016, j’ai atterri à l’aéroport de Saint-Jacques de Compostelle d’où je suis reparti pour remonter en marchant jusqu’à STOCKHOLM où je suis attendu par ce PDG suédois. Je remonte jusqu’à la Cathédrale de UPPSALA où reposent les parents de Sainte Brigitte, Patronne de la Suède, Patronne de l’Europe, Patronne des Pèlerins, pour y faire bénir le cube. Ensuite, je vais redescendre à travers les petits pays baltes, la Pologne, l’Allemagne, la Tchéquie, l’Autriche, l’Italie jusqu’à Rome d’où je vais passer en Sardaigne et retourner jusqu’à Saint-Jacques de Compostelle pour aller offrir ce cube. C’est une offrande.

 

Historiquement, je fais ce que l’on appelle le « retour des Chemins patrimoniaux de Saint-Jacques ».

 

J’ai 56 ans. Après 11 mois de marche, je repars le 1er avril 2018 en prenant un bateau à Ouistreham qui me fait passer la Manche pour entrer en Angleterre d’où je vais remonter jusqu’à la Baltique, jusqu’au cœur des terres vikings.

 

Fin 2016, pendant 5 mois, le Sénat présentait « Le Patrimoine, une Passion, des Hommes », sur les Grilles du Jardin du Luxembourg, à l'occasion du 20e anniversaire de la Fondation du Patrimoine. Pendant que je marchais, j'étais exposé sur les grilles du Sénat, à Paris, comme pèlerin moderne.

 

Je repars de Normandie pour aller à pied jusqu’à STOCKHOLM où je pense arriver en fin d’automne 2018.

 

LA DEMANDE : Au cours de ma marche, j’aimerais vous rencontrer pour vous présenter l’album photos des 11 premiers mois de cette marche de «BATICA ATLANTICA» ainsi que l’album des portraits des gens qui m’ont prélevé des sables pour "Le Solitaire... des marées".

 

Espérant très bientôt avoir le plaisir de vous rencontrer, je vous prie d’agréer, Madame, Monsieur, l’expression de mes salutations les plus respectueuses.

 

Jean-François Aillet

Sculpteur et Marcheur.

 

2019

 

De Stockholm jusqu'à Rome.

 

2020

 

De Rome jusqu'en Espagne...

 

2021

 

.../...

 

2022

 

.../...

 

Si la vie le veut,
je devrais arriver à MUXIA
aux alentours de 2020
pour y offrir ce cube.

 

Jusqu'ici, tout va bien.

"Le Patrimoine, une Passion, des Hommes"

Jean-François Aillet / Photo prise par le Photographe Éric Sander

 

En 2016/2017, le Sénat présentait "Le Patrimoine, une Passion, des Hommes", sur les Grilles du Jardin du Luxembourg, du 17 septembre 2016 au 15 janvier 2017, à l'occasion du 20e anniversaire de la Fondation du Patrimoine. Pendant que je marchais, j'étais exposé sur les grilles du Sénat, à Paris, comme pèlerin moderne. Je n'en demandais pas tant (!!!)

 

 

Credencial 2016/2017 de BALTICA ATLANTICA

 

 

Tour d'Europe à pied

 

Introduction

Itinéraire

Archives

PRÉSENTATION

Accueil

Lettre ouverte

Qui ?

Quoi ?

Où ?

Quand ?

Comment ?

Combien ?

Pourquoi ?

RÉSEAUX SOCIAUX

Jean-François Aillet

Baltica Atlantica

Instagram

APPORTEZ
VOTRE SOUTIEN

Faire un DON

ÉTAPES

Cartes & Itinéraire

Étapes 2016

Étapes 2017

Étapes 2018

Étapes 2019

Étapes 2020

Étapes 2021

Étapes 2022

TAMPONS

Credencial

BALISE GPS
ARGOS & AIS

Suivez le cube

MAPPEMONDE

OpenStreetMap

PARTENAIRES

Partenaires

CUBE (PRÉPARATION)

Fabrication du cube (vidéo)

Remplissage des microtubes (vidéos)

Apport du cube à NOVESPACE

Explication du cube (vidéo)

Cube en apesanteur (vidéo) ***

VELOPED (PRÉPARATION)

C'est quoi un VELOPED ?

Suède Réception de 2 VELOPED

Essais (Cotentin) Essais (Pegasus)

Essais (DDay) Prise en main (Vidéos)

Modifications Accastillage

CUBE (EN CHEMIN)

Cube en chemin (vidéo)

Portraits & Rencontres

Paysages & Lieux insolites

Veloped & Transport du cube

ALBUMS (PHOTOS & VIDEOS)

Galeries Photos Archives Youtube

 

Résumé de la période de marche 2016/2017

BATLTICA ATLANTICA

en 110 Planches-Contacts

 

 

BATLTICA ATLANTICA

en 110 Portraits

 

Traductions

Allemagne Royaume-Uni Russie Espagne Pays-Bas

 

Suivez également

Baltica Atlantica

Instagram

Pour
BALTICA ATLANTICA

(!!!) HELP (!!!)

Aidez-moi à remplir ma tirelire de pèlerin

SOUTENEZ CE TOUR D'EUROPE À PIED

Si vous avez quelques sous au fond de vos poches, contribuez à remplir ma tirelire de pèlerin (pour le gazole, c'est moi le moteur). Encouragez ce tour d'Europe à pied pour me permettre d'amener ce cube jusqu'à Stockholm, Rome et jusqu'à la Cathédrale de Compostelle. Après, c'est une offrande, je vais offrir ce cube au Sanctuaire de la Vierge de la Barque, à MUXIA, pour tous les pèlerins. Merci d'avance.

 

Mon compte PayPal accepte toutes les devises. Ça m'aide à payer le pain au quotidien durant ma marche. Jour après jour, vos offrandes me font avancer.

Faites un DON

 

 

2007 1ère rencontre internationale accueillie au Mont-Saint-Michel

La conception,
le design, l'administration,
le traitement numérique
des pages de ce site web,
tout est conçu et géré au quotidien par JFA
depuis 1998.

© Les oeuvres présentes
sur aillet.com sont soumises
aux dispositions des différentes
législations nationales et internationales sur la protection des droits d'auteurs. Toute reproduction ou utilisation est interdite sans autorisation écrite de l'auteur.
 

Précédentes marches

Archives + de 18.500 km à pied à ce jour CREDENCIAL

2008

2009

2010

2011

2012

2013

2014 (A)

2014 (B)

2015

2016

2017

2018

2019

2020

2021

2022

2023

2024

2025

2026

Prélèvement international de matière première

Intention : Faire rassembler le plus rapidement possible, par 7000 personnes à travers toutes la planète, 7000 sables de toutes les mers du monde afin de faire venir la silice nécessaire pour réaliser le diamant destiné à aller coiffer le projet "Le Solitaire... des marées" et concevoir une place publique destinée à rassembler les sables de toutes les mers du monde autour de ce projet.