www.aillet.com

Jean-François Aillet - Sculpteur / Designer - Projets en cours

Accueil | Biographie | Sculpture | Design | Actualité | Dossier de presse | Plan de site | Contact

Base de données

 

Journal de Bord

Qui ? | Quoi ? | Où ? | Quand ? | Comment ? | La grande question ? | Stockage | Évènements

BALTICA ATLANTICA

01 02 03 04 05 06 07 08 09 10

11 12 13 14 15 16 17 18 19 20

21 22 23 24 25 26 27 28 29 30

31 32 33 34 35 36 37 38 39 40

41 42 43 44 45 46 47 48 49 50

51 52 53 54 55 56 57 58 59 60

61 62 63 64 65 66 67 68 69 70

Répartition géographique
des prélèvements

"Le Solitaire... des marées"

C'est quoi ce projet ?

 

BALTICA
ATLANTICA

 

 

 

 

 

 

 

Traductions

Allemagne Royaume-Uni Russie Espagne Pays-Bas

 

 

Tour d'Europe à pied

 

Quoi ?

PRÉSENTATION

Mer d'Iroise,
apport du premier cube sur l'île de Molène, en juin 2017.

 

BALTICA ATLANTICA

 

Résumé :

1... 2... 3... 4... 5... 6...

7000 personnes.

Les personnes que je vous présente sur ce site web m'aident à remplir le deuxième cube que je suis en train d'assembler pour "Le Solitaire... des marées", visant à faire venir 7000 sables de toutes les mers du monde afin de constituer une bibliothèque patrimoniale pour les prochaines générations. Le premier cube assemblé pour fêter le millième sable arrivé est allé voler en apesanteur en 2014. C'est l'Astronaute Jean-François Clervoy qui s'en est chargé.

 

Sable sacré de ULURU
qui m'a été remis au cours des 11 premiers mois
de la marche BALTICA ATLANTICA

J'ai nommé cette marche : "BALTICA ATLANTICA". C'est une marche maritime de plus de 15.000 km, à travers 17 pays européens, étalée sur un peu plus de 3 ans.

 

Durant cette marche, je vais longer la façade maritime européenne en remontant depuis l'océan Atlantique jusqu'à la mer Baltique pour revenir ensuite jusqu'à l'océan Atlantique.

 

Je suis parti de MUXIA, en Galice, en septembre 2016, en longeant la mer Cantabrique, le golfe de Gascogne, l'océan Atlantique, la mer d'Iroise, la Manche, pour remonter vers la mer du Nord jusqu'à la Baltique pour aller chercher ensuite la mer Adriatique, la mer Tyrrhénienne, la mer Méditerranée, la mer des Baléares pour, au final, retourner au point de départ, à Muxia, jusqu'à l'océan Atlantique.

 

J'ai entrepris cette marche pour faire voyager un objet particulier :
ce cube.

 

J'ai assemblé ce cube dans le cadre d'un projet artistique fondamentalement maritime nommé "Le Solitaire... des marées",
projet pour et dans le cadre duquel je chercher à faire venir à moi 7000 prélèvements de sables de toutes les mers du monde.

 

Je m'efforce d'essayer d'organiser une rencontre tous les 1000 sables.
La première rencontre s'est déroulée en 2007. Je l'ai organisée au sommet du Mont-Saint-Michel avec les Monuments nationaux.
Depuis, ce sont à présent un peu plus de 1600 sables qui ont été prélevés et qui m'ont été expédiés de partout dans le monde, tout autour de la planète, pour ce projet.

 

Pour saluer l'arrivée du millième sable, j'ai fait fabriquer ce premier cube. En 2014, je suis allé le porter à l'Astronaute Jean-François Clervoy qui m'a fait l'immense honneur d'aller me le faire voler en apesanteur. Je ne fais pas cela tous les jours, je vous l'assure.

 

Face à cette situation exceptionnelle,

j'ai tenu à saluer ce geste par un acte exceptionnel. Pour remercier toutes les personnes qui sont allées me chercher des sables, j'ai pris la décision de faire faire, à pied, le tour de l'Europe des mers à ce cube après qu'il ait été ainsi sacralisé par cet Astronaute en apesanteur. Ça le vaut bien !

 

Vidéo

Cube porté en apesanteur par l'Astronaute Jean-François Clervoy

Ce cube contient 1000 microtubes remplis des 1000 premiers sables qui m'ont été envoyé pour "Le Solitaire... des marées".

Je vais présenter et exposer ce cube sur ce déambulateur médical suédois tout terrain, monté sur un essieu le rendant capable de passer n'importe où sur tous les types de chemins.

Cette fois, à l'inverse de mes précédentes marches effectuées en Europe, j'ai marché un peu plus de 15.000 km le long des chemins patrimoniaux, je vais porter léger et me contenter de pousser et de guider ce déambulateur en empruntant principalement les pistes cyclables.

Vidéo En chemin avec le Veloped

 

 

Esprit et logistique de cette marche :

 

Aller au contact des populations locales. Cinq "ethnies" fondamentales se rencontrent à la croisée de tous les chemins, tout le long de cet itinéraire : Les "Locaux". Les "Bobos-là !!!". Les "T'as mal où ???".
Les "Aye Aye Aye !!!" et les "Ouille Ouille Ouille !!!".

 

Ce n'est pas une compétition. Je fais cela dans la lente heure pour aller simplement voir les gens pour leurs expliquer et leurs montrer ce cube.

 

C'est à dire : Partir le matin de bonne heure. Marcher, en poussant ce déambulateur, toute une journée. Je marche en moyen 20 à 25 km par jour. M'arrêter à l'étape du soir. Y passer la soirée avec les "Bobos-là !!!", les "T'as mal où ???", les "Aye Aye Aye !!!" et les "Ouille Ouille Ouille !!!" et les "Locaux".

 

Passer la journée du lendemain avec les "Locaux" pour leurs expliquer ce projet et la démarche. Repartir le surlendemain de bonne heure et de bonne humeur avec les "Bobos-là !!!", les "T'as mal où ???", les "Aye Aye Aye !!!" et les "Ouille Ouille Ouille !!!" de la veille.

 

Soit : Une journée de marche. Une journée de repos. Une journée de marche. C'est la façon la plus humaine et la plus cohérente que j'ai trouvé pour amener ce cube à la rencontre des populations afin qu'il puisse faire son travail de communication et rentrer profondément dans l'inconscient collectif.

 

Ici, en 2017, avec l'Ostréiculteur Grégory Gaudin.
Il m'a fait l'immense honneur de me porter ce cube
jusqu'à la Pointe d'Arçay.

Ici, en 2017, à Saint-Gille-Croix-de-Vie,
avec Céline Saint Gilles, la Patronne du Bar des marins.
Elle m'a donné 150 €.

Ici, en 2017, en chemin à Bretignolles-sur-Mer.
Elle semble joyeuse de me croiser.

Ici, en 2017, à Saint-Estèphe,
avec le Photographe Georges Henri Cateland et sa fille Bérénice.
Ils m'ont offert le gîte et le couvert.

Ici, en 2017, à la Corderie Royale de Rochefort,
avec l'un des Responsables de La Corderie Royale
qui m'a offert ce noeud marin, cette touline, mais surtout,
il m'a mis aux Archives historiques de La Corderie Royale
en ce sens qu'y avais été officiellement invité en 2008.

Ici, en 2017, à Châtelaillon-Plage.
Ils m'ont permis de déguster un fabuleux plateau d'huîtres en terrasse.

Ici, en 2017, à Locmiquelic, avec la Gendarmerie nationale.
Ils m'ont sécurisé alors que la route était très dangereuse.

Ici, en 2017, au pied du Phare du Cap Fréhel,
avec Henry Richard, le dernier gardien de Phare de France.

Ici, en 2017, à Saint-Quay-Portrieux, avec un Reporter.

Ici, en 2016, en Galice. Ils m'ont tout offert.

Ici, en 2016, en Galice. Ils m'ont tout offert.

Ici, en 2017, à Damgan.
Elle m'a offert à dîner dans son restaurant
alors que je ne demandais rien, je ne faisais que passer.

Ici, en 2017, à Le Verdon-sur-Mer.
Elle m'a offert l'Hospitalité et fait visiter la pointe de Soulac
où commence le chemin de Saint-Jacques de la Voie de Soulac.

Ici, en 2017, sur la plage du Vieil, sur l'île de Noirmoutier.
Ils m'ont offert l'Hospitalité avec tant de générosité.

Ici, en 2017, en chemin,
ils ont été tellement adorables avec moi lorsqu'ils m'ont vu arriver.

Ici, en 2017, à Saint-Quay-Portrieux. Il m'a tout offert.

 

Tour d'Europe à pied

 

Introduction

Itinéraire

Archives

PRÉSENTATION

Accueil

Lettre ouverte

Qui ?

Quoi ?

Où ?

Quand ?

Comment ?

Combien ?

Pourquoi ?

RÉSEAUX SOCIAUX

Jean-François Aillet

Baltica Atlantica

Instagram

APPORTEZ
VOTRE SOUTIEN

Faire un DON

ÉTAPES

Cartes & Itinéraire

Étapes 2016

Étapes 2017

Étapes 2018

Étapes 2019

Étapes 2020

Étapes 2021

Étapes 2022

TAMPONS

Credencial

BALISE GPS
ARGOS & AIS

Suivez le cube

MAPPEMONDE

OpenStreetMap

PARTENAIRES

Partenaires

CUBE (PRÉPARATION)

Fabrication du cube (vidéo)

Remplissage des microtubes (vidéos)

Apport du cube à NOVESPACE

Explication du cube (vidéo)

Cube en apesanteur (vidéo) ***

VELOPED (PRÉPARATION)

C'est quoi un VELOPED ?

Suède Réception de 2 VELOPED

Essais (Cotentin) Essais (Pegasus)

Essais (DDay) Prise en main (Vidéos)

Modifications Accastillage

CUBE (EN CHEMIN)

Cube en chemin (vidéo)

Portraits & Rencontres

Paysages & Lieux insolites

Veloped & Transport du cube

ALBUMS (PHOTOS & VIDEOS)

Galeries Photos Archives Youtube

 

Traductions

Allemagne Royaume-Uni Russie Espagne Pays-Bas

 

Suivez également

Baltica Atlantica

Instagram

Pour
BALTICA ATLANTICA

(!!!) HELP (!!!)

Aidez-moi à remplir ma tirelire de pèlerin

SOUTENEZ CE TOUR D'EUROPE À PIED

Si vous avez quelques sous au fond de vos poches, contribuez à remplir ma tirelire de pèlerin (pour le gazole, c'est moi le moteur). Encouragez ce tour d'Europe à pied pour me permettre d'amener ce cube jusqu'à Stockholm, Rome et jusqu'à la Cathédrale de Compostelle. Après, c'est une offrande, je vais offrir ce cube au Sanctuaire de la Vierge de la Barque, à MUXIA, pour tous les pèlerins. Merci d'avance.

 

Mon compte PayPal accepte toutes les devises. Ça m'aide à payer le pain au quotidien durant ma marche. Jour après jour, vos offrandes me font avancer.

Faites un DON

 

 

2007 1ère rencontre internationale accueillie au Mont-Saint-Michel

La conception,
le design, l'administration,
le traitement numérique
des pages de ce site web,
tout est conçu et géré au quotidien par JFA
depuis 1998.

© Les oeuvres présentes
sur aillet.com sont soumises
aux dispositions des différentes
législations nationales et internationales sur la protection des droits d'auteurs. Toute reproduction ou utilisation est interdite sans autorisation écrite de l'auteur.
 

Précédentes marches

Archives + de 18.500 km à pied à ce jour CREDENCIAL

2008

2009

2010

2011

2012

2013

2014 (A)

2014 (B)

2015

2016

2017

2018

2019

2020

2021

2022

2023

2024

2025

2026

Prélèvement international de matière première

Intention : Faire rassembler le plus rapidement possible, par 7000 personnes à travers toutes la planète, 7000 sables de toutes les mers du monde afin de faire venir la silice nécessaire pour réaliser le diamant destiné à aller coiffer le projet "Le Solitaire... des marées" et concevoir une place publique destinée à rassembler les sables de toutes les mers du monde autour de ce projet.