www.aillet.com

Jean-François Aillet - Sculpteur / Designer - Projets en cours

 

Accueil | Biographie | Sculpture | Design | Actualité | Dossier de presse | Plan de site | Contact

Base de données

 

Journal de Bord

Qui ? | Quoi ? | Où ? | Quand ? | Comment ? | La grande question ? | Stockage | Évènements

EXPÉDITION

BALTICA ATLANTICA

TOUR D'EUROPE À PIED (2016/2020)

Accueil

Lettre ouverte

INTERVIEW

Work in Progress

Fabrication du cube

Remplissage du cube

Apport du cube à NOVESPACE

Explication du cube

Vol du cube en Apesanteur

CUBE

Galeries photos / Archives intemporelles
Printemps - Étés - Automnes - Hivers

(Cette page est actuellement en cours de réécriture)

 

Combien ?

Présentation

Qui ?

Quoi ?

Où ?

Quand ?

Comment ?

Combien ?

Pourquoi ?

Suite

LES FAITS (Chiffres & Dates) :

2014 : L'Astronaute Jean-François Clervoy fait voler ce cube en apesanteur
(à bord de l'A300 Zéro-G de NOVESPACE, vols paraboliques, 111e mission ESA).

2016 : Pour dire MERCI et faire honneur, j'ai conçu, mis sur pied, et entrepris cette Expédition BALTICA ATLANTICA pour faire voyager ce cube en Europe.

Du 19 septembre 2016 au 19 mai 2020, j'ai fait le tour de l'Europe à pied avec ce cube exposé et présenté sur un déambulateur médical VELOPED (150 kg de matériel que j'ai quotidiennement poussé devant moi) tel une stèle ambulante à travers 18 pays. C'était une performance artistique, humaine et sportive de haut niveau, menée pour promouvoir le projet "Le Solitaire... des marées".

2016/2019 : Parti de Galice en Espagne en 2016, du petit port de MUXIA, je suis arrivé à UPPSALA en Suède en novembre 2018 après 2 ans de marche en suivant la côte via le réseau des pistes cyclables européennes.
Juin 2019 : Après la traversée de la Norvège et de la Suède pendant l'hiver 2018, j'ai commencé le retour vers Saint-Jacques de Compostelle en passant par la Finlande, l'Estonie, la Lettonie, la Lituanie et la Pologne.

Mars 2020 : Cette Expédition a été interrompue quand la Pandémie du Covid-19 a commencé à se répandre. Je venais de traverser les 3 petits pays baltes pendant l'hiver 2019 en passant entre la Biélorussie et l'oblast de Kaliningrad par le Corridor de Suwalki. J'ai eu le temps de remonter jusqu'à la Presqu'Île de HEL en Pologne où je suis resté bloqué et confiné pendant 2 mois à KUZNICA dans un petit village de pêcheurs cachoubes.

Mai 2020 : Toutes les frontières se sont fermées les unes après les autres. Ne pouvant plus marcher vers le sud-ouest de l'Europe, j'ai pu quitter la Pologne par la Suède qui n'était pas et ne s'est jamais confinée pour repasser en Finlande avec l'espoir de pouvoir aller jusqu'au Cercle Polaire dont je n'étais plus qu'à 800 km.
15 jours après être entré en Finlande : Ce pays a fermé ses frontières. Je suis resté bloqué et confiné en Finlande pendant 22 mois d'où je n'ai pu ressortir qu'en mars 2022 pour rentrer en France.

Je vous souhaite une agréable découverte de ces archives photos intemporelles.

Jean-François Aillet

 

Photos & Vidéos

BEST OF

4 Saisons

Bivouacs

Portraits

Détails

 

Pays & Itinéraire

Cartes

Aller

2016

2017

2018

 

Retour

2019

2020

2021

2022

OpenStreetMap

 

Bâton de Pèlerin

Archives intemporelles

Portraits

CAMINO

DE SANTIAGO

ALLER

RETOUR

2016 / 2022

Espagne

France

Angleterre

France

Belgique

Pays-Bas

Allemagne

Danemark

Norvège

Suède

Finlande

Estonie

Lettonie

Lituanie

Pologne

Allemagne

Tchéquie

Autriche

Italie

Sardaigne

îles Baléares

Espagne

Portugal

Espagne

+ de

22.000 km
à pied

à ce jour

CREDENCIAL

 

BALTICA ATLANTICA en quelques chiffres c'est : Plus de 15.000 km à pied. Plus de 600 villes et villages traversés à travers 18 pays. Des centaines de bivouacs sur les bords des chemins, dans des cimetières, etc., en toutes saisons. Plus de 90.000 personnes rencontrées sans jamais avoir été inquiété à aucun moment.

"Pour se mettre en marche, il suffit d'avoir 5% de réponses à ses questions. Les 95% restantes viennent le long du chemin. Ceux qui veulent 100% de réponses avant de partir restent sur place." Mike Horn.

947 jours

 

Soit plus de 28 410 000 battements de cils

23 076 923 pas

etc., etc.

.../...

(Cette page est actuellement en cours de réécriture)

 

 

 

Combien de jours

de marche ?

947 jours

répartis sur 5 ans

 

2016 : 4 mois de marche / 104 jours

Septembre

12 jours

Galerie photos

Octobre

31 jours

Galerie photos

Novembre

30 jours

Galerie photos

Décembre

31 jours

Galerie photos

2017 : 8 mois de marche / 212 jours

Janvier

31 jours

Galerie photos

Février

28 jours

Galerie photos

Mars

31 jours

Galerie photos

Avril

30 jours

Galerie photos

Mai

31 jours

Galerie photos

Juin

30 jours

Galerie photos

Juillet

31 jours

Galerie photos

2018 : 9 mois de marche / 275 jours

Avril

30 jours

Galerie photos

Mai

31 jours

Galerie photos

Juin

30 jours

Galerie photos

Juillet

31 jours

Galerie photos

Août

31 jours

Galerie photos

Septembre

30 jours

Galerie photos

Octobre

31 jours

Galerie photos

Novembre

30 jours

Galerie photos

Décembre

31 jours

Galerie photos

2019 : 7 mois de marche / 204 jours

Juin

20 jours

Galerie photos

Juillet

31 jours

Galerie photos

Août

31 jours

Galerie photos

Septembre

30 jours

Galerie photos

Octobre

31 jours

Galerie photos

Novembre

30 jours

Galerie photos

Décembre

31 jours

Galerie photos

2020 : 5 mois de marche / 152 jours

Janvier

31 jours

Galerie photos

Février

29 jours

Galerie photos

Mars

31 jours

Galerie photos

Avril

30 jours

Galerie photos

Mai

20 jours

Galerie photos

 

.../...

Combien de bornes ?

Plus de
15.000 km à pied

Ma moyenne était de 30 à 40 km par jour (15 à 20 km le matin et 15 à 20 km l'après-midi). Je n'ai pas calculé exactement le nombre de pas au podomètre.

Ma vitesse de croisière était de 4 km/h sur piste cyclable en poussant 150 kg. Ma plus grande étape a été de 55 km parcourus dans une même journée.

En moyenne, je marchais 30 km par jour (4 heures le matin et 4 heures l'après-midi). Disons que j'ai dû marcher plus ou moins 947 x 30 km par jour = 28.410 km entre MUXIA et HEL.

Par modestie, j'ai arrêté mon compteur à 15.000 km. En fait, c'est plus proche du double. Ce n'était ni une compétition ni un score à battre. Le factuel me fait constater, à la vue de mes Credencials, que cela fait longtemps que j'ai dépassé les 30.000 km à pied sur les chemins de Saint-Jacques de Compostelle.

Il me reste à retourner un jour au Bureau des Pèlerins de la Cathédrale de Saint-Jacques de Compostelle avec toutes mes Credencials pour y recevoir mon Certificat  de marche "longues distances" maintenant que j'ai obtenu celui-ci à 100 km de Kaliningrad.

 

 

Mes précédents certificats "longues distances" m'ont été remis pour mes premiers 5.000 km parcourus à pied. Ensuite, pour mes 16.000 km dépassés en 2014. Le prochain sera donc pour avoir maintenant dépassé les 30.000 km à pied.

 

 

Combien de coups de tampons ?

 

Actuellement plus de 3000 sont rassemblés dans mes 5 credencials comme celles ci-dessous. La présentation de ces documents me permettra d'obtenir mon prochain certificat "longues distances".

 

 

 

 

 

 

.../...

Combien
de chaussures ?

3 paires usées

 

.../...

(Cette page est actuellement en cours de réécriture)

 

 

.../...

Combien de pneus ?

4 échanges standards

 

.../...

(Cette page est actuellement en cours de réécriture)

 

 

 

Combien de repas ?

 

 

947 x 3 = 2841

 

.../...

(Cette page est actuellement en cours de réécriture)

 

.../...

 

Combien de litres

d'eau ?

 

 

947 x 4 litres/jour

= 3788 litres

.../...

(Cette page est actuellement en cours de réécriture)

 

 

 

 

Combien de bières ?

 

 

947 x 5 bières/jour

= 4735 bières

 

Ma moyenne était de boire 4 à 5 bières par jour.

 

S'il faut en donner la raison, en voici trois. Sinon, je ne serais pas allé faire le tour de l'Europe à pied, je serais allé en cure de désintoxication !!!

 

Première raison

Quand on marche tous les jours, 7 jours sur 7, l'effort physique fait que le corps brûle rapidement son capital d'oligoéléments et de magnésium. Boire 4 à 5 bières par jour sans marcher n'est pas exactement la même chose que boire 4 à 5 bières par jour en marchant plus de 30 km/jour.

 

Seconde raison

Purement sociale et conviviale, j'adore, plus que tout au monde, les ambiances de Pubs. Quand on est dehors tous les jours, du matin au soir, les Bars et les Pubs sont par nécessité les lieux de haltes obligatoires pour pouvoir tenir sur la durée.

 

Troisième raison

J'adore la bière et, entre nous, je ne dois pas être le seul car s'il en existe plus de 7000 sortes différentes dans le monde, ça ne doit pas être par hasard. Dans toute l'Europe tout le monde boit partout de la bière et comme j'allais justement voir tout le monde, la bière était tout simplement un code social. On ne refuse pas un verre que l'on vous offre. Il faut simplement savoir s'arrêter au bon moment. Comme après j'avais tous les soirs mon bivouac à installer, je tiens à préciser, pour toutes les mauvaises langues, qu'il valait mieux ne pas être trop ivre pour pouvoir continuer à pousser dans le noir les 150 kg du Veloped.

 

Mais,
je vous rassure,
on a encore le droit de boire
des bières sans raison !!!

 

 

 

Combien de chutes ?

 

Zéro

Aucune. Pas une seule blessure. Pas une seule cicatrice. Pas une seule altercation. Pas une seule agression. J'ai uniquement cassé deux fois la mature télescopique en aluminium du Veloped en berçant dans des nids de poule où là je n'ai absolument pas pu retenir les 150 kg de l'engin donc j'ai tout lâché. Résultat : les mâts se sont pliés donc obligé de dépanner sur place avant d'en recevoir des nouveaux.

Autant dire que j'ai beaucoup de chance d'avoir réussi à traverser l'Europe sans aucun problème là où maintenant l'insécurité et la sauvagerie sont omniprésentes à tous les coins de rues.

 

 

Combien de ... ?

 

 

947 x ... =

.../...

(Cette page est actuellement en cours de réécriture)

 

Combien de ... ?

 

 

947 x ... =

 

.../...

(Cette page est actuellement en cours de réécriture)

 

 

Combien de ... ?

 

 

947 x ... =

 

.../...

(Cette page est actuellement en cours de réécriture)

 

 

.../...

 

La première année,
je suis parti sans argent.

J'ai acheté un billet d'avion aller simple à destination de Santiago de Compostela. Je n'avais pas d'autre solution pour financer cette marche. Je me suis jeté à l'eau le jour de mes 55 ans pour ce départ en me disant que si je ne me lançais pas maintenant personne d'autre ne le fera jamais pour moi.

 

J'avais ce CUBE et ce VELOPED.

 

Alors j'ai tout simplement mis une tirelire sur le VELOPED pour inviter les gens à mettre ce qu'ils voulaient dedans, au fur et à mesure des rencontres, selon leur bon coeur, pour m'aider à avancer et je me suis mis en marche.

 

Partout, j'ai été accueilli, hébergé, nourri et logé chez les gens, sans même avoir eu à le demander. Devant le cube, ils ont toutes et tous mis de l'argent dans ma tirelire, pas des pièces mais des billets.

 

Ça,

ça pose question...

J'adresse un immense merci
à toutes les personnes
qui me sont venues en aide

durant et au cours de cette marche.

 

 

 

 

Océan Atlantique

Mer Cantabrique

Mer d'Iroise

Manche

Mer du Nord

Ijsselmeer

Mer des Wadden

Mer Baltique

Cattégat

Skagerrak

Oslofjord

Mer Baltique

Mer d'Aland

Golfe de Botnie

Mer Baltique

Mer Adriatique

Mer Tyrrhénienne

Mer Méditerranée

Mer de Sardaigne

Océan Atlantique

MOYEN DE TRANSPORT

VELOPED

Tour d'Europe à pied

Introduction

Itinéraire

Archives

PRÉSENTATION

ÉTAPES

CUBE

Accueil

Qui ?

Quoi ?

Où ?

Quand ?

Comment ?

Combien ?

Pourquoi ?

Lettre ouverte

Cartes

Étapes 2016

Étapes 2017

Étapes 2018

Étapes 2019

Étapes 2020

Étapes 2021

Étapes 2022

Cube

Fabrication (vidéo)

Remplissage (vidéos)

Apport à NOVESPACE

Explication (vidéo)***

Apesanteur (vidéo)***

RÉSEAUX SOCIAUX

TAMPONS

DÉAMBULATEUR

Jean-François Aillet

Baltica Atlantica

Instagram

 

PARTENAIRES

Partenaires

Credencial

 

PHOTOS & VIDEOS

BEST OF

4 Saisons

Bivouacs

Portraits

Détails

 

VELOPED

Réception

Essais (Cotentin)

Essais (Pegasus)

Essais (DDay)

Prise en main (Vidéos)

Modifications

Accastillage

 

CAMINO DE SANTIAGO

Tour d'Europe à pied

en solo sans assistance

ALLER / RETOUR

Espagne - France - Angleterre - France - Belgique - Pays-Bas

Allemagne - Danemark - Norvège - Suède - Finlande

Estonie - Lettonie - Lituanie - Pologne - Allemagne

Tchéquie - Autriche - Italie - Sardaigne

îles Baléares - Espagne - Portugal - Espagne

+ de 22.000 km à pied

à ce jour

CREDENCIAL

 

La conception,
le design, l'administration,
le traitement numérique
des pages de ce site web,
tout est conçu et géré au quotidien par JFA
depuis 1998.

© Les oeuvres présentes
sur aillet.com sont soumises
aux dispositions des différentes
législations nationales et internationales sur la protection des droits d'auteurs. Toute reproduction ou utilisation est interdite sans autorisation écrite de l'auteur.
 

Précédentes marches

Archives + de 22.000 km à pied à ce jour CREDENCIAL

2008

2009

2010

2011

2012

2013

2014 (A)

2014 (B)

2015

2016

2017

2018

2019

2020

2021

2022

2023

2024

2025

2026

Prélèvement international de matière première

Intention : Faire rassembler le plus rapidement possible, par 7000 personnes à travers toutes la planète, 7000 sables de toutes les mers du monde afin de faire venir la silice nécessaire pour réaliser le diamant destiné à aller coiffer le projet "Le Solitaire... des marées" et concevoir une place publique destinée à rassembler les sables de toutes les mers du monde autour de ce projet.