J + 021 / De Plougrescan à Perros-Guirrec

Dans les environs de Plougrescant, dimanche 20 avril, 23 heures (GMT+1).

Du 17 au 18 avril : Kito a déposé JFA à Paimpol où il a passé quarante-huit heures de séjour par un temps très pluvieux ; il en a profité pour faire un point CyberCafé et télécharger les photographies.

19 avril : Au moment de quitter Paimpol, Kito l’a appelé à 9h30 alors que François Talvast et Isabelle Fournier ne pouvaient malheureusement pas le rejoindre à cause du mauvais temps. Kito lui a donc proposé de l’accompagner avec sa femme Evelyne au 20ème salon de sculpture contemporaine à Landivisiau (à côté de Brest) qui rassemble les sculpteurs de tous les départements de Bretagne. JFA s’est donc déplacé temporairement de l’Ile de Bréat pour aller à la pointe du Finistère à côté de Brest. Ndr. http://www.ville-landivisiau.fr/http://www.ot-paysdelandivisiau.com/index.php/content/view/full/12928/

Juste avant le déjeuner, Kito a présenté à JFA Hélène Boucher, chargée de la culture de Landivisiau, à laquelle il a présenté pendant un bon quart d’heure le projet “Le Solitaire… des marées” ; elle a été très vivement intéressée par le projet et devrait participer à une nouvelle collecte !
Pendant le repas, il s’est retrouvé à la table d’honneur en compagnie de Georges Tigreat, Maire de Landivisiau, et de Hélène Boucher. Elle l’a invité à présenter “Le Solitaire… des marées” et la Collecte des sables devant l’assistance de 150 personnes (sculpteurs de Bretagne). Après dix minutes de parole, JFA a été ovationné par l’assistance pendant cinq minutes. Ndr. Bravo !
Au cours du repas, JFA a pu expliquer longuement le projet à Ernest Jolivet, journaliste correspondant du journal Ouest France.
A l’issue du repas, Kito et sa femme Evelyne ont invité JFA à découvrir le XXe salon, visite qui a durée toute l’après-midi.

Kito et Evelyne ont ensuite invité à nouveau JFA chez eux pour un retour au point de départ. Un grand merci de JFA à Evelyne pour la lessive, séchage et pliage des affaires !

20 avril : Matinée chez Kito et Evelyne.
Michèle et Charles Cagniard, normands en provenance de Bordeaux, croyaient rejoindre JFA à Paimpol. Ils l’ont attendu à la pointe de l’Arcouest pour finalement le retrouver chez Kito et Evelyne qui les ont invité à prendre le petit-déjeuner et l’apéritif. Belle rencontre improvisée entre collecteurs normands et bretons !
JFA a ensuite emmené Charles et Michèle pour leur faire découvrir la plage Bonaparte ; puis ils ont déposé JFA chez Kito et Evelyne avant de repartir en Normandie.
Vers 18h, Kito et Evelyne ont conduit JFA jusqu’à la Pointe du Château (au dessus de Plougestan). Ils se sont chaleureusement salués :
“Nous ne t’oublierons pas dans notre coeur”, dixit Kito.
NB. JFA :
“Au cours du salon, j’ai proposé à Kito de devenir le sixième parrain du “Solitaire… des marées”, après Christine Hédou, Carol Vanni, Francis Vallat, Joël Hubeaut et Christian Lambert, ce qu’il a accepté.”


Après trois heures de marche en passant devant la fameuse maison bretonne coincée entre deux rochers, JFA s’est arrêté dans une ferme désaffectée où il a passé la nuit dans un hangar agricole face à la mer. Il a pu profiter d’un coucher de soleil magnifique… Ndr. http://www.jplours.fr/plougrescan.htm

NB. JFA : “J’ai passé un immense moment de bonheur avec Kito et Evelyne, que je salue au passage, et je n’oublierai pas de passer les revoir à mon retour”.
Demain, direction Perros-Guirrec…

Ndr. Semaine ensoleillée et douce prévue par Météo France pour le milieu de la semaine prochaine. Ceux qui ont connu la très belle côte de granit rose savent la beauté des sentiers que va fouler JFA !


Renaud Bonneville.

Bien à vous, au plaisir de vous lire
et de vous rencontrer.

www.aillet.com

Jean-François Aillet

A propos Jean-François Aillet

Sculpteur / Designer / Marcheur : Après plus de 60.000 km parcourus seul en auto-stop à travers toute l'Europe dès l'âge de 14 ans, dont un peu plus de 22.000 km parcourus à pied, une Marche Maritime de 3200 km par la côte en 6 mois de marche, 7 jours sur 7, par tous les temps avec 20 kg de matériel sur les épaules depuis le Mont-Saint-Michel jusqu'à Saint-Jacques-de-Compostelle via le Camino del Norte, Cabo Fisterra et Muxia, 800 km parcourus à pied autour de l'île de Molène en 180 jours de marche insulaire en mer d'Iroise à la vigie des embruns, passé la cinquantaine, ça apprend la simplicité et l'humilité. Dans le cadre de BALTICA ATLANTICA, je viens de traverser l'Europe à pied depuis MUXIA jusqu'à UPPSALA. Voir : Credencial Globale. Je vous en souhaite une agréable découverte. MISE à JOUR en COURS.
Ce contenu a été publié dans 2 / CÔTES D'ARMOR. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.