BALTICA ATLANTICA / UPPSALA

B

ALTICA ATLANTICA / C’est dans la boîte (!!!) 🤣🤣🤣 UPPSALA, ce tampon-là, nous ne serons pas très nombreux à l’avoir car il faut vraiment aller le chercher et c’est vraiment pas du flan, c’est vraiment un coup de tampon qui se mérite.

OK. C’est dans la boîte. Il marque le point de départ de ma nouvelle Credencial. Celui-là, je connais et je sais dire le chemin que j’aurai fait pour aller le chercher et le mériter après deux ans de marche et une traversée à pied de toute l’Europe.

Maintenant, après être allé me recueillir sur la pierre tombale des parents de Sainte-Brigitte et au pied de la relique de Sainte-Brigitte qui est la Patronne de la Suède, la Patronne de l’Europe et la Patronne des pèlerins, maintenant, je peux me remettre en marche pour retourner jusqu’à Saint-Jacques de Compostelle en passant par Rome depuis ce point de départ scandinave.

Une chose est absolument sûre, à l’issue de cette marche, cette Credential sera absolument respectée en Espagne et les espagnols seront très heureux de me voir la leurs apporter pour y apposer son dernier coup de tampon à MUXIA et à Cabo FISTERRA tellement elle sera précieuse et Patrimoniale. Ma première Credencial a été historiquement classée au Musée des pèlerins de la Cathédrale du Puy-en-Velay. Je ne sais pas où ira ma seconde qui est encore avec moi ni celle-ci que je vais faire documenter partout en Europe à travers 9 pays comme je l’ai fait pour la seconde.

Bon, rassurez-vous, je le sais, ce monde aura ma peau mais je ne suis pas vraiment pressé de me faire empailler alors, pour ce retour, je vais vraiment prendre tout mon temps. Je sais juste que je dois arriver à MUXIA pour le 22 septembre 2021 pour pouvoir y fêter mon anniversaire pour mes 60 ans. Le reste, tout le reste, je n’en ai strictement plus rien à faire face à ce monde qui ne cesse de s’étriper dans tous les coins. Si j’arrive en vie à MUXIA à l’issue de ce tour d’Europe à pied, ce sera déjà bien. Là, j’ai fait 50% du chemin et j’ai réussi à ne pas me faire tuer. Je vais croiser les doigts pour essayer de ne pas me faire tuer au retour dans ce monde devenu complètement fou. Ça sert aussi à cela d’aller se recueillir au cœur des Cathédrales, ça sert à aller y demander protection, que l’on soit croyant ou pas n’est pas la question.

Bon ben, ce coup de tampon, figurez-vous, je suis très très fier et vraiment très heureux de le posséder. Il arrivera des soirs tard où je serai fatigué au fond des bars tchèques devant un dernier verre de Cognac pour me relaxer de la fatigue physique et nerveuse et, croyez-moi, je serai alors très heureux de pouvoir le ressortir de sa boîte pour m’aider à me rappeler et à me souvenir de tout le monde. Là, j’en suis à plus de 10.000 personnes rencontrés et je commence ma troisième année de marche. Jusqu’ici ça va, jusqu’ici ça va.

www.aillet.com

Jean-François Aillet

A propos Jean-François Aillet

Sculpteur / Designer / Marcheur : Après plus de 60.000 km parcourus seul en auto-stop à travers toute l'Europe dès l'âge de 14 ans, dont un peu plus de 22.000 km parcourus à pied, une Marche Maritime de 3200 km par la côte en 6 mois de marche, 7 jours sur 7, par tous les temps avec 20 kg de matériel sur les épaules depuis le Mont-Saint-Michel jusqu'à Saint-Jacques-de-Compostelle via le Camino del Norte, Cabo Fisterra et Muxia, 800 km parcourus à pied autour de l'île de Molène en 180 jours de marche insulaire en mer d'Iroise à la vigie des embruns, passé la cinquantaine, ça apprend la simplicité et l'humilité. Dans le cadre de BALTICA ATLANTICA, je viens de traverser l'Europe à pied depuis MUXIA jusqu'à UPPSALA. Voir : Credencial Globale. Je vous en souhaite une agréable découverte. MISE à JOUR en COURS.
Ce contenu a été publié dans BALTICA ATLANTICA, VISUELS. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.