Port de Molène (Rotations panoramiques)

La manière de l’ancrage du végétal au minéral est sans aucun doute ce qui attire le plus l’attention lorsque l’on découvre par grande marée ce petit port de l’île de Molène tant les algues y sont dans leur élément. Aussi est-il remarquable de voir comment cette “souche” est allée poser ses racines sur ce simple galet devenu fondateur de toute cette croissance

L’ancrage, voilà bien ce qui est commun à tout port

Rester droit et tenir debout

Au dessus des volutes andalouses

Volutes que ce cordage copie à s’y méprendre, comme si les fibres de cette corde s’étaient adaptées au milieu

La Bretagne est la première zone de production d’Europe pour le ramassage des algues sur le littoral. Environ 50 000 t/an d’algues brunes, dont des laminaires, y sont récoltées.

Une dentelle séduisante à l’œil qui fut jadis l’objet d’un métier dur, celui des goémoniers.

N’en reste pas moins qu’à marée basse, le spectacle de ces formes et de ces couleurs aura sans aucun doute toujours le même impact sur l’œil, le regard

Molène en hiver se découvre désertée telle une île où la couleur reste plus présente en mer qu’à terre en comparaison à beaucoup d’îles... Ici, les couleurs maritimes contrastent farouchement avec le gris dominant des façades des habitations…

Après chaque marée, au début, on ne les remarque pour ainsi dire pas tant elles se confondent avec les galets. Puis une, puis deux, puis trois… la mer est venue les déposer par endroits bien délicatement sur les rochers comme des pétales de fleurs. En se retirant, elle laisse alors apparaître ces coquilles vides

Des coquilles d’haliotis (ormeau)

Bien à vous, au plaisir de vous lire.

JFA
www.aillet.com

Jean-François Aillet

A propos Jean-François Aillet

Sculpteur / Designer / Marcheur : Après plus de 60.000 km parcourus seul en auto-stop à travers toute l'Europe dès l'âge de 14 ans, dont un peu plus de 22.000 km parcourus à pied, une Marche Maritime de 3200 km par la côte en 6 mois de marche, 7 jours sur 7, par tous les temps avec 20 kg de matériel sur les épaules depuis le Mont-Saint-Michel jusqu'à Saint-Jacques-de-Compostelle via le Camino del Norte, Cabo Fisterra et Muxia, 800 km parcourus à pied autour de l'île de Molène en 180 jours de marche insulaire en mer d'Iroise à la vigie des embruns, passé la cinquantaine, ça apprend la simplicité et l'humilité. Dans le cadre de BALTICA ATLANTICA, je viens de traverser l'Europe à pied depuis MUXIA jusqu'à UPPSALA. Voir : Credencial Globale. Je vous en souhaite une agréable découverte. MISE à JOUR en COURS.
Ce contenu a été publié dans 6 MOIS SUR L'ILE DE MOLENE, île de MOLENE, avec comme mot(s)-clé(s) . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.