Cristal monoatomique cubique centré…

Au 52ème jour de Cloître d’écriture…

Depuis la visite surprise de ma petite sœur et de mon beau-frère le week-end dernière, je suis resté occupé durant toute cette semaine avec le cristal monoatomique cubique centré

Il fait partie de notre quotidien. Nous avons toutes et tous à faire avec lui…

Il a structuré les fondements de nos sociétés, parfois dans le calme, la plupart du temps dans les plus grandes tourmentes…

Il s’est hissé au plus haut de nos pavillons…

█ Le coût qu’il a fallu payer pour que ce drapeau répliqué puisse ainsi flotter et claquer au vent a eu un prix…

Surprenante association de lignes géométriques, d’obliques et de verticalités. C’est aussi du sable…

Qui sait dire aujourd’hui ce que sont ces formes géométriques pyramidales…

Qui sait dire où ces tas de sables se trouvent ?

Toutes ces collectes de sable parlent aussi cela, de cette prise de conscience… La première fois que l’on m’a amené là, c’était il y a trois ans. L’on m’y a amené sans me prévenir, sans me dire ce que j’allais voir. J’ai tellement été surpris que même trois ans après, je n’en reviens toujours pas.

C’est du sable, de l’eau, du ciment et des cristaux monoatomiques cubiques centrés. Est-ce le sable ou bien le ciment ou bien le cristal monoatomique qui a retenu mon attention face à ces structures durant toute cette semaine ? Je n’en sais rien. Apparemment, ce chapitre était plus difficile à traiter qu’un autre. Je viens de le terminer ce matin après une semaine passé à décortiquer toutes ces structures dans tous les sens du terme. C’était un chapitre plus difficile à aborder que les autres…

Je suis resté bloqué toute la semaine sur ÇA par rapport à ÇA en regard de ÇA (la Westwall et ses 630 km, ses 18 000 bunkers, tunnels et dents de dragon) pour parler de ÇA en regard de la plage Bonaparte et de l’isthme de Penthièvre où je suis passé au printemps, après être allé visiter le fameux cristal monoatomique cubique centré… il y a trois ans. Une semaine  m’aura été nécessaire pour mettre en place et dépasser ce chapitre charnière sur lequel je bloquais.

Bien à vous, au plaisir de vous lire.

JFA
www.aillet.com

Jean-François Aillet

A propos Jean-François Aillet

Sculpteur / Designer / Marcheur : Après plus de 60.000 km parcourus seul en auto-stop à travers toute l'Europe dès l'âge de 14 ans, dont un peu plus de 22.000 km parcourus à pied, une Marche Maritime de 3200 km par la côte en 6 mois de marche, 7 jours sur 7, par tous les temps avec 20 kg de matériel sur les épaules depuis le Mont-Saint-Michel jusqu'à Saint-Jacques-de-Compostelle via le Camino del Norte, Cabo Fisterra et Muxia, 800 km parcourus à pied autour de l'île de Molène en 180 jours de marche insulaire en mer d'Iroise à la vigie des embruns, passé la cinquantaine, ça apprend la simplicité et l'humilité. Dans le cadre de BALTICA ATLANTICA, je viens de traverser l'Europe à pied depuis MUXIA jusqu'à UPPSALA. Voir : Credencial Globale. Je vous en souhaite une agréable découverte. MISE à JOUR en COURS.
Ce contenu a été publié dans 06 - RESIDENCE D'ECRITURE, 6 MOIS SUR L'ILE DE MOLENE, île de MOLENE, Cloître d'écriture, Résidence d'écriture. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.