SOUTIEN LOGISTIQUE D’ECRITURE

JFA et Sylvain Sauvage au sommet des Alpes suisses,
en Suisse alémanique, le 18 novembre 2001 à 12h38

0075

Sylvain Sauvage

Un homme hors du commun
qui travaille pour le confort de tellement d’autres hommes
tout autour de la planète :
Qui est Sylvain ? Voir cette vidéo…

Collecteur pour le projet “Le Solitaire… des marées”
Collectes N°0075 / N°0102 / N°0137

Au 48ème jour de Cloître d’écriture…

Depuis quelques jours, j’attendais avec impatience la visite du facteur. Sylvain m’avait prévenu qu’un colis, parti de Suisse une dizaine de jours auparavant, allait m’être livré. Posté à Lausanne le 09/02, il est arrivé sur l’île de Molène le 17/02. Un bijou de très très haute technologie. C’est ce soutien logistique arrivé dans cette boîte noire que mon ami Sylvain Sauvage vient de m’apporter pour cette écriture qui est en cours…

Il les conçoit. Ergonomics & Usability Specialist at Logitech Europe S.A., son travail est de les imaginer pour le présent et pour le futur…

Celui qu’il vient de m’envoyer sur l’île de Molène, pour que je puisse être à l’aise pour écrire, est l’un des derniers sortis de la version haut de gamme des claviers Logitech, un fleuron de haute technologie : l’Illuminated Keyboard.

Toutes ces collectes de sable, c’est aussi cela. L’expression d’une dynamique qui s’exprime par un énorme élan de générosité et de soutien via des relais internationaux et des réseaux de savoir-être, de savoir-faire et de savoir-vivre. Derrière chaque collecte, il y a des hommes, des femmes, des êtres humains extraordinaires dont la générosité exemplaire est une leçon de vie.

Croire que c’est simpliste de demander à quelqu’un de mettre du sable dans une bouteille et croire qu’il est tout aussi simple de faire venir ensuite tous ces sables comme cela, d’un coup de baguette magique, depuis l’autre côté de la planète, est une vision réductrice et fermée.

Toute l’expression de cette dynamique passe par cet outil haut de gamme. C’est grâce à des hommes comme Sylvain que je peux écrire cette intention. Les collectes passent par de telles outils hautement sophistiqués qui me permettent de gérer au quotidien le site web, la base de données et l’écriture. Un travail considérable.

Au 48ème jour de Cloître d’écriture…

Voilà bien un outil qui ne manque pas de me redonner du courage et de la motivation pour que je puisse aborder énergiquement les 70 jours d’écriture que j’ai encore en face de moi. Si les 350 pages d’écriture sont aujourd’hui largement dépassées, il m’en reste tout de même encore quelques unes à mettre en page. Je viens d’aborder le huitième chapitre. Je ressentais sérieusement un petit coup de fatigue ces derniers jours. Ce que je viens de recevoir là vient de me faire l’effet d’un encouragement psychologique qui n’a pas de prix. Depuis l’île de Molène, j’adresse un immense MERCI à mon ami Sylvain Sauvage pour son soutien logistique apporté à cette écriture en cours via l’apport d’un outil si hautement sophistiqué. Si avec cela je n’arrive pas à écrire, je n’aurai vraiment aucune excuse.

Je tiens également à adresser un immense MERCI à ces deux réactions que je viens de recevoir de France et de Pologne :

…/…

Bonjour,

J’ai entendu parler de vous sur France Inter Hier. J’ai appris que vous collectiez des sables. Je peux vous envoyer du sable que j’ai ramassé au Groenland, mais il n’a pas été récolté sur la plage mais sur la moraine séparant la terre de la calotte glaciaire. (J’ai ramassé peu de sable). J’ai des photos du lieu et je peux vous indiquer l’endroit précisément. Si ce sable vous intéresse, répondez-moi par mail. Laurent Martel, enseignant.

…/…

Monsieur JFA

Félicitations. J’admire votre idée de “la sablière-phare” et votre obstination pour mener le projet a bien.
J’ai fait la connaissance de votre projet grâce a l’émission “Allô la Planète”. J’ai consulté les informations sur votre site, j’ai aimé particulièrement la deuxième vidéo, ou vous expliquez votre démarche.
Mais naturellement j’ai apprécié la qualité du site entier.
Dans votre base de données j’ai trouvé que vous n’avez que une poignée du sable de Pologne, où je me trouve actuellement. (la honte)

Évidemment j’ai vous ferai parvenir du sable de la montagne (juste a coté) servant a fabriquer le cristal, et de mes amies de “sand box”.

Mais peut-être je pourrais vous apporter un peu plus, puisque j’attache beaucoup d’importance au fondement de votre idée. Je souhaiterais préparer et diffuser (via Internet) votre concept (en langue polonaise – les autres je connais moins bien).

D’ailleurs, vue que vous préparez un livre, je peux vous soumettre quelques suggestions, ou vous apporter un coup de main technique.

Je ne vais pas prolonger cette note d’admiration jusqu’à la limite du formulaire, en espèrent que vous avez beaucoup de réponses après votre message dans France Inter.
Néanmoins tout en étant impressionné, je voudrais que votre projet soit réalisé le plus vite possible.

Salutations
Jan Poniatowski

…/…

Il est clair que les sables arrivent manifestement plus facilement de l’étranger que de la proximité mais c’est le but recherché. Aussi, s’il faut du temps pour les faire venir et des acteurs positifs et motivés, parfois, là où 50 personnes contactées ne font rien, une seule personne suffit à elle-seule à mettre en place les relais qui permettront de faire venir 50 nouvelles collectes, etc., etc.. Ce sera ainsi jusqu’à 7000 sables. Il faudra encore un peu de temps avant que la dynamique exponentielle ne se mette réellement en place mais lorsqu’elle va vraiment se mettre en place elle va faire le tour de la terre. En attendant, je vous invite à (ré)écouter cette interview diffusée sur France Inter :

(ré) écouter : 8 minutes

Extrait Interview France Inter du 13/02/2009
passée dans l’émission “Allô la planète”
entre 00h20 et 00h35

Bien à vous, au plaisir de vous lire.

JFA
www.aillet.com

Jean-François Aillet

A propos Jean-François Aillet

Sculpteur / Designer / Marcheur : Après plus de 60.000 km parcourus seul en auto-stop à travers toute l'Europe dès l'âge de 14 ans, dont un peu plus de 22.000 km parcourus à pied, une Marche Maritime de 3200 km par la côte en 6 mois de marche, 7 jours sur 7, par tous les temps avec 20 kg de matériel sur les épaules depuis le Mont-Saint-Michel jusqu'à Saint-Jacques-de-Compostelle via le Camino del Norte, Cabo Fisterra et Muxia, 800 km parcourus à pied autour de l'île de Molène en 180 jours de marche insulaire en mer d'Iroise à la vigie des embruns, passé la cinquantaine, ça apprend la simplicité et l'humilité. Dans le cadre de BALTICA ATLANTICA, je viens de traverser l'Europe à pied depuis MUXIA jusqu'à UPPSALA. Voir : Credencial Globale. Je vous en souhaite une agréable découverte. MISE à JOUR en COURS.
Ce contenu a été publié dans 06 - RESIDENCE D'ECRITURE, 6 MOIS SUR L'ILE DE MOLENE, île de MOLENE, Cloître d'écriture, Logistique, Résidence d'écriture, avec comme mot(s)-clé(s) . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.