Cloître d’écriture : 2ème Ravitaillement arrivé

Marrainage de Michèle Cagniard

Mécène de la Marche Maritime
Marraine du projet “Le Solitaire… des marées”

Collecte N° 0135

Au 13ème jour de Cloître d’écriture…

Après la nourriture de l’esprit, voir arriver ce jour ce deuxième colis de survie, comme ceux qui étaient envoyés aux soldats, m’a fait du bien. Depuis quelques jours, je me suis replongé dans la relecture des 900 pages des “BIENVEILLANTES” de Jonathan LITTELL, en parallèle de  la lecture de “A DEMAIN” de Patrick Poivre d’Arvor.

Ceci en attendant de recevoir un OUTIL très spécial, très particulier, très spécifique, très sophistiqué et totalement et absolument indispensable pour ce travail d’écriture que je suis en train d’entreprendre et dont l’envoi vient de m’être confirmé par téléphone depuis  la Suisse.

Cet Outil vient de m’être commandé et expédié, depuis Lausanne, par l’un de mes meilleurs amis, un homme qui travaille depuis pas mal d’années pour le confort de tellement d’autres êtres dans le monde…  J’y reviendrai lorsque cet outil me sera livré dans quelques jours sur l’île de Molène.

Aussi, en attendant de recevoir cet outil, me suis-je replongé dans la lecture de cette œuvre si intense et tellement forte de Jonathan LITTELL, “LES BIENVEILLANTES”, avant de m’attaquer au vif du sujet tout en poursuivant l’organisation de la structure et de la colonne vertébrale de l’écriture.

J’adresse un immense MERCI à ma MARRAINE MICHÈLE CAGNIARD pour le projet “Le Solitaire… des marées”, pour ce nouveau geste tellement humain.

J’adresse également un immense MERCI à Renaud Bonneville, à Carole Tailleur de Montréal et Pierre Dumontier des Laurentides, pour le projet “Le Solitaire… des marées”, pour ce nouveau colis de sables bien arrivé.

Bien à vous, au plaisir de vous lire.

JFA
www.aillet.com

Jean-François Aillet

A propos Jean-François Aillet

Sculpteur / Designer / Marcheur : Après plus de 60.000 km parcourus seul en auto-stop à travers toute l'Europe dès l'âge de 14 ans, dont un peu plus de 22.000 km parcourus à pied, une Marche Maritime de 3200 km par la côte en 6 mois de marche, 7 jours sur 7, par tous les temps avec 20 kg de matériel sur les épaules depuis le Mont-Saint-Michel jusqu'à Saint-Jacques-de-Compostelle via le Camino del Norte, Cabo Fisterra et Muxia, 800 km parcourus à pied autour de l'île de Molène en 180 jours de marche insulaire en mer d'Iroise à la vigie des embruns, passé la cinquantaine, ça apprend la simplicité et l'humilité. Dans le cadre de BALTICA ATLANTICA, je viens de traverser l'Europe à pied depuis MUXIA jusqu'à UPPSALA. Voir : Credencial Globale. Je vous en souhaite une agréable découverte. MISE à JOUR en COURS.
Ce contenu a été publié dans île de MOLENE, Cloître d'écriture, Résidence d'écriture, avec comme mot(s)-clé(s) . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.